L1 (J10) : Alassane Plea voit triple, Nice continue de voler

le
0
L1 (J10) : Alassane Plea voit triple, Nice continue de voler
L1 (J10) : Alassane Plea voit triple, Nice continue de voler

Grâce notamment à un triplé de Plea, Nice s’est imposé sur la pelouse de Metz pour le compte de la 10eme journée de Ligue 1 (4-2). Les Aiglons consolident leur place de leader.

Le debrief

Même quand Balotelli n’est pas là, Nice peut toujours compter sur Plea. Auteur d’un triplé, le premier de sa carrière, contre Metz à Saint-Symphorien (4-2), l’attaquant des Aiglons a permis à son équipe de ne pas avoir de regrets. Car avant le quatrième but de Cyprien dans les arrêts de jeu, les Azzuréens ont été surpris deux fois alors qu’ils menaient au score. Car Nice a largement dominé les débats, affichant une supériorité technique et territoriale assez impressionnante à certains moments. Mais parfois, le leader de Ligue 1 peut faire preuve de naïveté et baisse sa garde. Les Messins, courageux dans les intentions malgré une défense trop fragile, l’ont bien compris et ont failli sauver les meubles grâce à Mandjeck et Diallo. Mais le Nice de Lucien Favre a toujours un tour dans son sac pour s’en sortir. Même quand Balotelli et Baysse ne sont pas là. Car ces Niçois ne se reposent pas sur une série d’individualités, cela va au-delà. Seri, Plea, Walter, Cyprien et Dante ont notamment brillé. Plus à l’aise techniquement, c’est en poussant jusqu’au bout que le Gym est parvenu à faire la différence. Toujours invaincu après dix journées de Ligue 1, Nice reste au sommet du classement. Et visiblement, les Aiglons n’ont pas envie d’y être délogés.

Le film du match

12eme minute (0-1) Ouverture du score de Nice ! Seri parvient à servir Plea sur un plateau en réalisant une sublime passe entre les lignes. L’attaquant niçois se présente devant Didillon et place un plat du pied gauche que Didillon touche… mais pas assez pour éviter le but. 13eme minute Quel missile de Cyprien ! A 25 mètres de la cage de Didillon, le milieu des Aiglons décoche une sublime demi-volée du droit qui se fracasse sur la barre transversale. Metz est au plus mal. 25eme minute (1-1) Egalisation de Metz ! Mandjeck réalise un véritable festival sur le côté droit. Le milieu lorrain élimine plusieurs défenseurs avant de transmettre à Erding, qui reprend sans contrôle à l’entrée de la surface. Cardinale repousse mal le ballon et Mandjeck, qui avait suivi le déroulement de l’action, conclut de près. 35eme minute Auteur d’un petit pont sur Jouffre à 25 mètres, Seri prend sa chance de loin, mais Didillon veille au grain. 38eme minute (1-2) Rivierez se fait crocheter une première fois par Belhanda et commet une faute en tentant de rattraper son adversaire. Plea se charge du penalty et le tire fort au centre. Didillon le dévie, mais le ballon passe sous son corps et rentre. Les Niçois ont eu de la réussite sur ce coup-là. 43eme minute Metz était tout proche d’égaliser ! Le corner de Jouffre est déposé sur la tête d’Erding. La tentative du Turc est parfaite, Cardinale est battu, mais Seri sauve sur sa ligne. 60eme minute Belhanda oblige Didillon à réaliser une grosse parade sur une frappe à vingt mètres. Le Messin stoppe la frappe en deux temps. 69eme minute (2-2) Nouvelle égalisation de Metz ! 23 secondes après son entrée en jeu, Habib Diallo égalise. Sur une longue ouverture, Erding dévie le ballon pour Diallo qui reprend de demi-volée pour égaliser. 84eme minute (2-3) Plea s’offre le triplé ! Une minute après avoir perdu un duel face à Didillon, l’attaquant des Aiglons ne loupe pas son coup cette fois-ci. Le service de Belhanda est parfait, la finition de l’ancien Lyonnais aussi. 92eme minute (2-4) But de Cyprien ! Walter récupère un ballon à 35 mètres de la cage de Didillon et transmet à droite pour Cyprien. Le milieu de Nice contrôle et expdie une frappe croisée très puissante qui ne laisse aucune chance à Didillon.

Tops et flops

TOP 3 1- Alassane PLEA : Même quand Balotelli n’est pas là, Nice peut compter sur un autre de ses buteurs pour faire la différence. Comme en Ligue Europa cette semaine, l’attaquant des Aiglons a mis l’OGCN sur les bons rails en convertissant sa première opportunité. Depuis plusieurs semaines, il est en pleine forme et a aussi beaucoup de réussite. A l’image de son penalty transformé in-extremis. 2- Jean Michaël SERI : Le patron du milieu niçois, c’est lui. Il dirige, il distribue, il récupère et le tout avec très peu de déchet. Auteur d’une passe décisive sur l’ouverture du score, Seri a eu une activité remarquable dans l’entrejeu. Quasiment toutes les actions passent par lui. Une plaque tournante. 3- Wylan CYPRIEN : Il a eu une activité incroyable au milieu. Son entente avec Seri est un vrai plus pour Nice. Très précis, très à l’aise techniquement et capable de se projeter rapidement vers l’avant, l’ancien Lensois a livré une performance de grande qualité. Après avoir touché la barre sur une puissante demi-volée, il a trouvé le bon calibrage pour faire trembler les filets dans le temps additionnel. FLOP 3 1- Jonathan RIVIEREZ : Ce n’était définitivement pas son match. Un penalty concédé, un autre qui aurait dû l’être, des fautes, des centres approximatifs et des boulevards dans son dos, le latéral messin a rendu une pâle copie. Ce soir, il était le maillon faible de la défense lorraine. 2- Yann JOUFFRE : De retour après une blessure, l’ancien Lorientais était clairement en manque de rythme. Malgré une volonté systématique de se projeter vers l’avant, il a été beaucoup trop imprécis pour peser dans les débats. Son manque de fraicheur physique a fini par avoir raison de lui. 3- Yoann CARDINALE : Bon et régulier depuis le début de la saison, le gardien niçois a moins brillé dimanche soir. Fautif sur l’égalisation messine après avoir repoussé un ballon qu’il aurait pu capter, il est apparu un peu moins serein sur ses sorties. Le dernier rempart des Aiglons a dégagé moins d’assurance que d’habitude à Saint-Symphorien.

Monsieur l’arbitre au rapport

François Letexier a, globalement, pris les bonnes décisions durant la rencontre. Après le penalty sifflé pour Nice, il est allé demander à Philippe Hinschberger de se calmer alors que ce dernier pestait contre la décision. Il a préféré dialoguer plutôt que de cartonner à tout va. Il aurait pu siffler un second penalty pour Nice en première période, cela n’aurait pas été scandaleux.

La feuille de match

L1 (10eme journée) / METZ – NICE : 2-4

Stade Saint-Symphorien (20 000 spectateurs environ) Temps pluvieux - Pelouse excellente Arbitre : F.Letexier (6) Buts : Mandjeck (25eme) et H.Diallo (69eme) pour Metz – Plea (12eme, 38eme et 83eme) et Cyprien (92eme) pour Nice Avertissements : Mandjeck (55eme), I.Sarr (65eme), Cohade (73eme) et Jouffre (76eme) pour Metz Expulsion : Aucune   Metz Didillon (5) – Rivierez (3), Milan (cap) (4), Falette (4), Signorino (4) - Mandjeck (6) puis H.Diallo (69eme), Cohade (4) – I.Sarr (5), Jouffre (4) puis Hein (79eme) - Nguette (5) puis Lejeune (72eme), Erding (5) N'ont pas participé : Oberhauser (g), Assou-Ekotto, Balliu, Goudiaby Entraîneur : P.Hinschberger Nice Cardinale (4) – Souquet (5), Dante (cap) (6), M.Sarr (6), R.Pereira (5) - Seri (7), Walter (6) - Cyprien (7), Belhanda (7), Eysseric (5) puis Bodmer (87eme) - Plea (9) puis Donis (90eme) N'ont pas participé : Hassen (g), Boscagli, Lusamba, Koziello, Burner Entraîneur : L.Favre
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant