L1 (J1) : Marseille repart sur le même tempo et concède le nul contre Toulouse

le
0
L1 (J1) : Marseille repart sur le même tempo et concède le nul contre Toulouse
L1 (J1) : Marseille repart sur le même tempo et concède le nul contre Toulouse

Marseille a débuté son championnat par un nul contre Toulouse au Vélodrome (0-0), où il avait tant souffert la saison dernière. Un résultat logique entre un OM encore convalescent et un TFC trop imprécis techniquement pour en profiter.

Le debrief

L’OM a beau avoir bouleversé son effectif cet été, il ne s’est pas débarrassé pour autant de ses mauvaises habitudes. Il a entamé dimanche sa saison 2016-17 par un triste match nul contre Toulouse en clôture de la 1ere journée de L1 (0-0), dans un Vélodrome où il n’a toujours pas vaincu le syndrome qui l’accompagne depuis des mois. La sanction logique d’un match dans lequel il a mis trop longtemps à montrer un visage séduisant et dans lequel la fébrilité ne l’a jamais réellement lâché. Avec un quintet défensif composé exclusivement de nouveaux venus, en dehors d’un Doria qui n’avait encore jamais porté le maillot de l’OM en compétition officielle, les Marseillais se sont d’abord exposés au pressing haut des Toulousains. C’est ainsi que le TFC a récupéré nombre de ballons dans le camp adverse au cours de la première, sans pouvoir les exploiter au mieux, faute d’une qualité technique suffisante dans le dernier geste, ou dans l’avant-dernier. Quand les hommes de Pascal Dupraz ont baissé de pied physiquement, aux alentours de l’heure de jeu, ceux de Franck Passi se sont enfin montrés à leur avantage. Secoués par un Saïf-Eddine Khaoui convaincant pour sa première, ils ont mis la défense toulousaine sur le reculoir et ont fait frissonner un Vélodrome où l’ambiance n’était pas aussi hostile qu’attendue. Mais ça n’a pas débouché sur une kyrielle d’occasions, hormis deux en soixante secondes pour Bafétimbi Gomis, et les deux équipes se sont finalement quittées sur un match nul logique. Avec la conviction qu’il faudra vite progresser pour ne pas vivre un début de saison trop compliqué.

Le film du match

19eme minute Corner sur la droite en faveur de Toulouse. Bodiger l’enroule avec son pied gauche et tente sa chance directement. Y.Pelé doit être attentif et s’envoler pour claquer le ballon, qui prenait la direction du but, au-dessus de sa barre transversale. 22eme minute Braithwaite hérite du ballon dos au but et décale Somalia sur la droite. L’ailier toulousain dépose son centre du gauche sur la tête de son capitaine, qui gagne son duel aérien avec Hubocan et place une reprise manquant de puissance pour inquiéter Y.Pelé. 25eme minute Au bout d’une attaque rapide, B.Gomis trouve Thauvin à l’entrée de la surface. Le joueur prêté par Newcastle dévie du droit vers Cabella, qui récupère le ballon avec un soupçon de réussite. Il tente ensuite un pointu du droit, mais cette tentative échoue sur le poteau gauche de Lafont. 30eme minute Blin sert I.Sylla d’une passe en première intention parfaitement dosée. L’ailier toulousain centre fort en retrait vers Braithwaite, dont la reprise dans une position difficile s’envole dans les tribunes. 33eme minute L.Diarra coupe un centre de la gauche de Braithwaite, mais perd le ballon dans sa surface face au pressing d’I.Sylla. Trejo en profite pour réaliser un enchaînement contrôle de la poitrine et tir du gauche, obligeant Y.Pelé à se détendre pour concéder un corner. 63eme minute Après un duel remporté au milieu de terrain avec Moubandje, Khaoui hérite du ballon. Il fixe la défense toulousaine avant de servir B.Gomis dans la profondeur. L’attaquant marseillais croise sa frappe en première intention et Lafont s’interpose. 64eme minute Sur le corner qui suit, Khaoui centre depuis la droite. Son ballon enroulé du gauche atterrit sur la tête de B.Gomis, qui s’impose dans les airs et dévie astucieusement. Bien placé et réactif, Lafont s’élève pour dévier le ballon au-dessus de sa barre transversale.

Tops et flops

TOP 3 Si l’OM a montré un autre visage en seconde période, KHAOUI y est pour quelque chose. Entré à la pause au relais d’un Florian Thauvin blessé, l’ancien Tourangeau a réussi une première convaincante en L1. Ses appels dans la profondeur et ses inspirations techniques ont donné de la vitesse au jeu marseillais. Un enseignement positif pour le staff olympien au sortir de ce premier match officiel. La charnière de Toulouse JULLIEN - I.DIOP a montré de belles promesses pour la suite de la saison. Le premier a confirmé tout son potentiel et pris le plus souvent le dessus dans les airs sur Bafétimbi Gomis. Le second poursuit sa montée en puissance à seulement dix-neuf ans et dégage toujours la même assurance, surtout dans la relance. La complémentarité du duo a sauté aux yeux et solidifiera l’édifice du TFC. Dans son rôle préférentiel de meneur de jeu derrière l’attaquant, TREJO a brillé par sa vista et ses orientations de jeu toujours justes. Sa technique a fait un bien fou au milieu toulousain, même s’il n’a pas forcément été en réussite quand il a cherché à aller de l’avant. FLOP 3 Une première en clair-obscur pour SAKAI. Le latéral japonais a multiplié les allers-retours et les débordements, s’imposant même comme le Marseillais à avoir touché le plus de ballons sur l'ensemble du match. Mais ses centres n’ont jamais trouvé preneurs et les boulevards laissés dans son dos auraient pu coûter cher à son équipe. De défenseur, l’ancien de Hanovre n’avait que le titre. Un comportement qui n’a pas aidé la paire L.DIARRA - DIABY, obligée de compenser ses incessantes montées et son replacement douteux. Mais ceux qui doivent être les leaders techniques de l’OM ont failli à leur mission, avec trop de déchet dans la première relance et des ballons perdus dans des zones dangereuses. Sans ces deux-là à leur meilleur niveau, les hommes de Franck Passi ne pourront rêver de rien, même si le capitaine a clairement haussé le ton en seconde période. Loin de son niveau optimal physiquement, THAUVIN n’a certainement pas reçu un cadeau en débutant comme titulaire. Il a traversé la première période comme une ombre et est sorti sur blessure à la mi-temps. Il rêvait d’un autre retour du retour au Vélodrome.

Monsieur l’arbitre au rapport

Dans un match où l’intensité est montée au fil des minutes, Benoit Millot a bien géré les débats d’un bout à l’autre. Il a sorti les cartons à bon escient et n’a commis aucune erreur majeure pour sa première partie de la saison.

La feuille de match

L1 (1ere journée) / MARSEILLE - TOULOUSE : 0-0

Vélodrome (37 364 spectateurs) Temps chaud - Pelouse très bonne Arbitre : M.Millot (6) But : Aucun Avertissements : Diaby (26eme), Doria (58eme) et Cabella (83eme) pour Marseille - Toivonen (70eme) pour Toulouse Expulsion : Aucune Marseille Y.Pelé (6) - Sakai (4), Hubocan (4), Doria (5), Bedimo (non noté) puis Rekik (18eme - 5) - L.Diarra (cap) (5), Diaby (4) puis Machach (61eme) - Thauvin (3) puis Khaoui (46eme, 6), Cabella (5), B.Sarr (4) – B.Gomis (5) N'ont pas participé : B.Samba (g), M.Lopez, Zambo Anguissa, Leya Iseka Entraîneur : F.Passi Toulouse Lafont (6) - Amian (5), I.Diop (6), Jullien (6), Moubandje (6) - Blin (6), Bodiger (5) puis Toivonen (57eme) - Somalia (5), Trejo (6) puis Pi (89eme), I.Sylla (5) puis Edouard (73eme) - Braithwaite (5) N'ont pas participé : Goicoechea (g), Spajic, Sirieix, Cafaro Entraîneur : P.Dupraz
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant