L1 (J1) : Lacazette porte (déjà) l'OL pour surclasser Nancy

le
0
L1 (J1) : Lacazette porte (déjà) l'OL pour surclasser Nancy
L1 (J1) : Lacazette porte (déjà) l'OL pour surclasser Nancy

Le debrief

L’OL a bien raison de tout faire pour conserver Alexandre Lacazette cet été. L’attaquant lyonnais a justifié la confiance de ses dirigeants dès l’ouverture de la L1 2016-17, avec un triplé permettant à son équipe de repartir de Nancy avec un succès mérité (0-3). Ses deux buts en fin de première période ont sanctionné le gros temps fort des siens dans ce match, son troisième dans les arrêts de jeu de la seconde a donné au score une ampleur sévère à la vue de la physionomie de la rencontre. Mais le vice-champion de France en titre, qui avait montré un visage inquiétant lors du Trophée des Champions contre le PSG la semaine passée (4-1), a réalisé une entame de championnat d’une toute autre teneur. Il lui a fallu une vingtaine de minutes pour se mettre au niveau de l’intensité des Nancéiens, bien mieux entrés dans le match et séduisants par leur envie constante d’aller de l’avant. Mais cette volonté s’est heurtée à la réalité et à leurs limites du moment, l’ASNL étant composée de beaucoup de joueurs qui découvraient seulement la L1 ce dimanche. Une fois que l’OL a mis la machine en route, rien n’a pu l’enrayer. Son pressing haut, ses longues séquences de possession et son réalisme offensif ont exposé le fossé qui sépare actuellement les deux équipes. Quand la mission pour Lyon est de réduire le gouffre avec le PSG, celle de Nancy sera de se mettre au plus vite à la hauteur de cette L1 intransigeante. Même si les hommes de Pablo Correa pourront toujours se rassurer en se disant qu’ils n’affronteront pas Alexandre Lacazette toutes les semaines.

Le film du match

6eme minute Après une action confuse, Koura hérite du ballon à vingt-mètres plein axe. Dans une position peu académique, l’attaquant nancéen prend sa chance d’un tir croisé. Le ballon passe tout près du but de A.Lopes. 12eme minute Corner sur la droite en faveur de Nancy. Pedretti le frappe et M.Diagne gagne son duel aérien en plein cœur de la surface. A.Lopes doit réaliser une sortie acrobatique pour écarter la menace du poing. 28eme minute Cuffaut commet la faute sur Cornet à l’entrée de sa propre surface après avoir été pris dans son dos sur une passe en profondeur et le latéral nancéien est averti sur l’action. A.Lacazette se charge du coup-franc, sur lequel Ndy Assembé doit s’employer pour enlever le ballon de la lucarne avec sa main droite ferme. 33eme minute (0-1) Récupération haute des Lyonnais dans le camp nancéien. Fekir en profite, résiste à son adversaire direct et adresse un service parfait pour Darder dans la surface. Le milieu espagnol bute sur Ndy Assembé, qui éloigne le danger en deux temps. Mais le ballon revient sur Lacazette, dont le tir puissant du droit file dans la cage vide. 44eme minute (0-2) A.Lopes anticipe bien sur un long ballon de Pedretti et envoie un long dégagement depuis ses trente mètres. A la tombée du ballon, Muratori se troue après une mésentente avec Lenglet, ce qui profite à A.Lacazette. L’attaquant de l’OL prend tout son temps pour ajuster Ndy Assembé du droit à bout portant. 45eme minute Lancé dans la profondeur par A.Lacazette à la limite du hors-jeu, Cornet se présente seul devant Ndy Assembé. Mais l’ancien Messin n’ouvre pas assez son pied droit et tombe sur le gardien nancéien, bien sorti à sa rencontre. 86eme minute Sur un centre de Cornet, Ndy Assembé hésite dans sa sortie et Cuffaut manque son intervention. Le ballon file ainsi jusqu’à Lacazette au second poteau. L’attaquant de l’OL temporise et sert en retrait Grenier, dont le tir manque de puissance pour inquiéter le gardien de l’ASNL. 90eme minute Contre-attaque menée à toute vitesse par les Nancéiens. Mandanne fixe la défense lyonnaise, avant de servir Robic dans la profondeur. L’attaquant de l’ASNL se présente seul devant A.Lopes et le bat d’une frappe croisée du gauche. Mais l’arbitre refuse le but pour une position de hors-jeu indiscutable. 90eme minute+3 (0-3) Valbuena sert dans la profondeur Ferri, parti à la limite du hors-jeu. Le milieu de l’OL centre en première intention pour Lacazette, libre de tout marquage pour finir le travail depuis les six mètres et battre tranquillement Ndy Assembé de près.

Tops et flops

TOP 3 LACAZETTE continue sur sa lancée. Déjà intéressant lors de la première période contre le PSG la semaine passée, l’attaquant de l’OL s’est occupé de tout pour donner à son équipe un premier succès en L1 cette saison. Un triplé, une influence énorme dans le jeu et un travail primordial au pressing : il a utilisé le presque parfait. Il en est désormais à dix-huit buts en 2016 en championnat, signe de sa régularité depuis maintenant sept mois. DARDER n’est pas sur le même tempo, mais le milieu espagnol sort d’une excellente préparation et parait prêt à exploser après une saison de rodage dans le Rhône. Sa prestation solide à Marcel-Picot appelle à l’optimisme pour la suite. Si son physique ne lui permet plus de tenir tout un match à un rythme élevé, PEDRETTI a démontré en quoi il serait utile à son équipe cette saison : sa vista, son jeu long et sa patte droite sur coups de pied arrêtés. Trois qualités importantes dans une équipe luttant pour son maintien. FLOP 3 Une journée à oublier pour MURATORI. Battu par Fekir sur l’ouverture du score lyonnaise, l’ancien latéral de Monaco s’est ensuite troué sur le deuxième but encaissé. Avant cela, il n’avait pas vraiment eu l’opportunité de se mettre en évidence en phase offensive. Sanction suprême, Pablo Correa l’a remplacé dès la mi-temps par Tobias Badila. Pour sa deuxième apparition en L1, sept ans après sa première avec Auxerre, DALE a vécu un match compliqué. Il ne s’est jamais sorti du marquage de la charnière lyonnaise et n’a pas réussi à peser sur les événements. Des retrouvailles difficiles avec l’élite et des points perdus dans son duel pour le poste d’avant-centre avec Christophe Mandanne, auteur d’une entrée intéressante en seconde période. TOLISSO ne semble pas encore s’être remis de son faux-départ vers Naples et enchaîne les prestations sans saveur. Le milieu de l’OL a bien trop de déchets dans ses transmissions et se perd trop souvent dans le placement. A corriger au plus vite pour ne pas perdre sa place dans un secteur où la concurrence est aiguisée.

Monsieur l’arbitre au rapport

Si Amaury Delerue a bien maîtrisé les débats et n’a commis aucune erreur sur les situations litigieuses dans la surface lyonnaise en seconde période, il a eu tendance à sortir rapidement les cartons. Dommage, parce que ce n’était pas toujours nécessaire, même si cela l’a aidé à éviter une montée en pression sur le terrain.

La feuille de match

L1 (1ere journée) / NANCY – LYON : 0-3

Marcel-Picot (20 000 spectateurs environ) Temps chaud - Pelouse synthétique Arbitre : M.Delerue (6) Buts : A.Lacazette (33eme, 44eme et 90eme+3) pour Lyon Avertissements : Cuffaut (27eme), Nguessan (40eme), Muratori (43eme) et Badila (78eme) pour Nancy – Nkoulou (29eme) et Rafael (35eme) pour Lyon Expulsion : Aucune Nancy Ndy Assembé (6) – Cuffaut (5), M.Diagne (5), Lenglet (cap) (4), Muratori (3) puis Badila (46eme, 5) – Nguessan (4), Pedretti (6), Ait Bennasser (5) - Robic (5), Dalé (3) puis Mandanne (46eme, 5), Koura (4) puis Puyo (69eme) N'ont pas participé : Chernik (g), Maouassa, Cetout, Marchetti Entraîneur : P.Correa Lyon A.Lopes (6) – Rafael (5), Yanga-Mbiwa (6), Nkoulou (6), Morel (5) – Tolisso (4) puis Ferri (81eme), Gonalons (6), Darder (7) puis Grenier (84eme) - Fekir (6) puis Valbuena (78eme), A.Lacazette (9), Cornet (5) N'ont pas participé : Gorgelin (g), Mammana, Rybus, G.Perrin Entraîneur : B.Genesio
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant