L1 - Guingamp : Antoine Kombouaré veut retrouver « la niaque »

le
0
L1 - Guingamp : Antoine Kombouaré veut retrouver « la niaque »
L1 - Guingamp : Antoine Kombouaré veut retrouver « la niaque »

Après la défaite de Guingamp à Bastia la semaine dernière, Antoine Kombouaré espère voir ses joueurs rebondir à Rennes, vendredi soir. Le coach de l’EAG aimerait que son équipe devienne plus solide dans la tête.

Guingamp connaît un petit coup d’arrêt. Après un début de saison remarquable, les Bretons ont enregistré des résultats en dents de scie ces dernières semaines (2 victoires, 2 défaites et 1 nul durant les 5 dernières journées). Comme à Bastia, le week-end dernier, où les Costarmoricains se sont pris les pieds dans le tapis. Un revers concédé en infériorité numérique (expulsion de Marçal en première période). Pour le Kanak, c’est loin d’être une excuse : « On aurait pu beaucoup mieux défendre. Même à 10 contre 11. Il faut être capable même en infériorité numérique de pouvoir garder un résultat. Il faudra rectifier ça à l’avenir. Après, c’est toujours mieux de jouer à 11 contre 11. » Le coach de l’En Avant n’a d’ailleurs pas mis longtemps à trouver l’origine de ces défaillances. « A Bastia, on n’a pas été assez costaud, pas assez agressif, a reconnu l’entraîneur de Guingamp. Ça s’est joué dans la tête. On n’a pas été assez mordant en défense, il faut s’arracher sur chaque ballon. Il faut retrouver cette niaque, ne pas baisser la tête. »

Kombouaré : « A Bastia, ils ont eu l’impression de subir une injustice »

Mais durant sa conférence de presse d’avant-match, Antoine Kombouaré est revenu plusieurs fois sur le revers de Guingamp en Corse. Même s’il souhaite voir un état d’esprit plus guerrier, l’ancien défenseur comprend la déception de ses hommes. « Il faut se mettre à la place des joueurs, a rappelé le Kanak. Ils ont joué dans un contexte difficile, ils ont eu l’impression de subir une injustice. Je l’ai vécu en tant que joueur, je sais ce qu’ils vivent. »

Kombouaré : « Le derby ? Un match comme un autre »

Avant d’affronter une équipe rennaise qui brille par son irrégularité, l’entraîneur de Guingamp n’a pas souhaité en faire un évènement. Ce derby, que certains supporters ont rebaptisé « Celtico », c’est un match « comme tous les autres ». « Ce qui m’intéresse, c’est de gagner là-bas, a rappelé l’ancien coach de Strasbourg ou encore de Lens. Comme gagner à Nantes où à Paris. C’est surtout important pour les supporters et pour les Bretons. Pour eux, c’est un match à part. Rennes est passé à côté à Dijon. C’est une équipe blessée qui va vouloir se rattraper contre nous. Ça tombe bien car on est vexé nous aussi puisqu’on a perdu la semaine dernière. »
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant