L1 - Guingamp : Antoine Kombouaré : « Ne pas faire que défendre »

le
0
L1 - Guingamp : Antoine Kombouaré : « Ne pas faire que défendre »
L1 - Guingamp : Antoine Kombouaré : « Ne pas faire que défendre »

A la veille du déplacement de Guingamp à Bastia, Antoine Kombouaré était en conférence de presse ce vendredi. L’entraîneur guingampais exhorte ses joueurs à défendre rigoureusement mais sans passer leur temps à jouer trop bas.

Sixième de Ligue 1 grâce à sa victoire acquise dans la douleur face à Lorient mercredi (1-0, 6eme journée de Ligue 1), Guingamp peut aborder son déplacement à Bastia sereinement ce samedi soir (20h00, 7eme journée de Ligue 1). Sauf que sur le banc breton, Antoine Kombouaré n’est pas du genre à cautionner un quelconque relâchement. Alors avant de s’envoler pour la Corse, l’ancien coach de Lens a tenté de motiver ses hommes. « J’attends une équipe prête à rectifier le dernier déplacement qu’on a fait à Toulouse. Il faut qu’on soit capables de ramener quelque chose de ce déplacement, ça ne va pas être simple », prévient Kombouaré.

Kombouaré : « Malgré son terrain, Bastia ne ferme pas le jeu »

L’entraîneur guingampais a été interrogé sur l’état de la pelouse de Furiani, déjà en piteux état et encore endommagée par de fortes averses cette semaine. Mais le Kanak ne veut pas se focaliser sur cet aspect. « Bastia a sept points, et malgré son terrain, c’est une équipe qui ne ferme pas le jeu. Ils ont raison d’essayer de jouer car ils ont des joueurs de qualité avec Nangis, Diallo et Saint-Maximin qui sont des joueurs vifs, qui percutent. En attaque, Crivelli est un international Espoir, c’est un bagarreur et un finisseur. Ils sont les premiers pénalisés par ce terrain », répète Antoine Kombouaré.

Kombouaré : « Si on recule, on sera en difficulté »

Pour cette septième journée, l’En Avant sera privé de Moustapha Diallo, brillant dans l’entrejeu depuis le début du mois d’août. « Il faut être solide et ne pas commettre d’erreurs, avance Kombouaré devant la presse. C’est ce qu’on a démontré ces derniers jours et il faut continuer dans cette voie. On a deux déplacements qui arrivent, à Bastia puis à Rennes. Donc il faudra s’appuyer sur une assise défensive forte, mais en même temps il ne faudra pas faire que ça et il ne faudra pas défendre trop bas non plus. Si on recule, on sera en difficulté. Ce qui fait notre force c’est aussi d’être capables de jouer, de repartir de l’avant, de ressortir des ballons propres et de jouer sur la vitesse de nos attaquants. » Sur le papier, le plan de jeu est prometteur.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant