L1 - Bordeaux / Jocelyn Gourvennec : « Paris, c'est une équipe moins dominatrice »

le
0
L1 - Bordeaux / Jocelyn Gourvennec : « Paris, c'est une équipe moins dominatrice »
L1 - Bordeaux / Jocelyn Gourvennec : « Paris, c'est une équipe moins dominatrice »

Jocelyn Gourvennec, l’entraîneur de Bordeaux, ne part pas battu avant le choc de samedi contre le Paris Saint-Germain (8eme journée de Ligue 1). Si le club de la Capitale apparaît moins dominateur cette saison, le coach girondin se veut évidemment méfiant.

Jocelyn Gourvennec, quel regard portez-vous sur le choc de samedi contre le PSG ? Le PSG a changé d’entraîneur et ils n’ont plus Zlatan Ibrahimovic. Pour ces deux raisons là, ils ont une approche un peu différente dans le même dispositif. Ce que doit demander le nouvel entraîneur est un peu différent de ce que demandait Laurent Blanc. Et ils n’ont plus Ibrahimovic pour les sortir de très nombreux mauvais pas ou d’entames moyennes. Ils ont plein de grands joueurs mais, en cela, c’est sans doute différent. C’est une équipe moins dominatrice. Il y a donc un coup à jouer… Mais ils sont toujours là et ne faut pas minimiser ce qu'ils font pour autant. Ils étaient très, très au-dessus les trois dernières saisons en gagnant onze titres sur douze, ce qui est énorme et n'a pas été suffisamment dit. Ils n'ont certainement pas le début de saison qu'ils espéraient mais ça reste une équipe forte. Je ne me dis pas que Paris est prenable. Ils ont juste un jeu différent.

Gourvennec : « Ménez est très content de retourner au Parc »

Comment avez-vous préparé une telle affiche ? Sur l'aspect motivation et dans la préparation, amener les joueurs faire un tel match se fait naturellement. Après, il faudra trouver le juste milieu entre vouloir attaquer faire des choses, faire défendre Paris et garder l'équilibre. Là-bas, ce n'est pas toujours évident. Paris est une équipe forte mais il y a des choses à faire pour exister. Il ne faut pas se renier. Nous sommes parties sur un nouveau cycle. Cela fait trois mois que l’on travaille ensemble, ça prend forme. C’est un match au Parc, ce sera dur. Il faut s’attendre à une rencontre difficile mais à partir où on a réussi à faire des choses à Metz et à Lyon, ça doit nous donner de la confiance pour pouvoir mieux l’aborder et avoir conscience que l’on a notre mot à dire. Jérémy Ménez doit être particulièrement motivé avant de retrouver le Parc, non ? J’ai échangé avec lui. Il est très content de retourner au Parc. C’est un stade qu’il connaît, dans lequel il a évolué. Il a suffisamment d’expérience pour bien gérer émotionnellement ce genre de match.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant