L1 - Bordeaux / Jocelyn Gourvennec : « C'est le talent qui a fait la différence »

le
0
L1 - Bordeaux / Jocelyn Gourvennec : « C'est le talent qui a fait la différence »
L1 - Bordeaux / Jocelyn Gourvennec : « C'est le talent qui a fait la différence »

Jocelyn Gourvennec estime que ce sont les joueurs les plus talentueux qui ont fait basculer le sort du match entre Bordeaux et Lyon samedi (3-3). L'entraîneur girondin se contente du nul inespéré accroché par son équipe dans le temps additionnel.

Jocelyn Gourvennec, est-ce finalement un bon résultat pour Bordeaux que de ramener un nul de Lyon samedi (3-3) ?

C'est surtout qu'on revient de loin. Même si on était à onze contre dix pendant un long moment, c'était très difficile, parce que Lyon a défendu bas, avec deux lignes de quatre très resserrées et (Nabil) Fekir qui restait devant. On n'était pas à l'abri d'un contre. On s'est fait contrer une première fois en première période, on a couru après le score, mais on n'a pas lâché. On a sans arrêt tenté, même si on n'a pas toujours été très justes, on a énormément centré et frappé. On a été récompensés à un moment donné parce que Lyon a beaucoup couru, c'est le talent qui a fait la différence.

Que vous êtes-vous dit à 3-1 à cinq minutes de la fin de la rencontre ?

Il fallait continuer à tenter, on savait qu'il fallait mettre le ballon dans la surface, les faire défendre. Il faut être juste et réussir à marquer. Avec plus de temps après l'égalisation, on aurait peut-être pu encore appuyer. Lyon a voulu limiter la casse sur la fin et on revenait tellement de loin qu'un point partagé était un bon résultat au vu de la physionomie.

Avez-vous le sentiment que votre équipe ronronne de trop en phase offensive ?

On n'a pas toujours été très justes en première période. En deuxième, on est tombés sur un bloc très bas, qui a très bien resserré les lignes. Je rappelle que c'est Lyon, qui a l'habitude de jouer la Coupe d'Europe tous les ans. Ils ont un groupe expérimenté autour de Morel et de Marcelo, ils ont très bien défendu et c'était dur pour nous de trouver des espaces. On a voulu s'approcher de manière plus sûre sur nos attaques, pour ne pas la perdre tout de suite, mais on n'a pas toujours réussi à le faire. On a la volonté de jouer, on l'a montré. On marque cinq buts en deux matchs à l'extérieur. Mais on est encore en début de saison et il faut qu'on soit meilleurs, dans tous les secteurs d'ailleurs.

Propos recueillis sur Canal+

 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant