L1 - Bastia : Le Sporting allume M.Schneider et demande des réponses à la LFP

le
0
L1 - Bastia : Le Sporting allume M.Schneider et demande des réponses à la LFP
L1 - Bastia : Le Sporting allume M.Schneider et demande des réponses à la LFP

Deux jours après la défaite de Bastia à Lyon (2-1, 12eme journée de Ligue 1), le club corse s’est fendu d’un communiqué incendiaire à l’égard de l’arbitre de la rencontre, M.Schneider, et demande des réponses à la LFP.

Ce n’est pas la première fois que le Sporting Club de Bastia publie un communiqué acerbe à l’égard d’un arbitre ou d’une décision de la Ligue de football professionnel. Mais ce qui frappe dans le dernier texte publiée par le club corse sur son site internet, c’est sa longueur et sa précision. Dans un communiqué de plus de 1 000 mots, les dirigeants du SCB reviennent sur la défaite de Bastia à Lyon samedi soir (2-1, 12eme journée de Ligue 1), et plus précisément sur un fait de jeu : l’expulsion de Jean-Louis Leca en début de deuxième période. M.Schneider, l’arbitre du match, avait sorti le carton rouge à l’encontre du gardien bastiais, pensant que ce dernier avait anéanti une occasion de but en déséquilibrant Nabil Fekir à l’entrée de la surface. Or les ralenties montrent une simulation du Lyonnais.

Le rapport de M.Schneider a déclenché l’incendie

Ce qui pose problème aux Bastiais, ce n’est pas tant l’expulsion mais le rapport rédigé par l’arbitre après la rencontre. « Une fois de plus durement impacté par les décisions arbitrales qui n’ont pas manqué de galvauder la rencontre, notre club n’entend pas aujourd’hui commenter à l’infini les différents faits de jeu à son détriment, sur lesquels il y aurait pourtant beaucoup à redire (ndlr : Yannick Cahuzac a lui aussi été expulsé samedi). Ce n’est donc pas sur la façon dont le match a été arbitré que nous entendons nous élever aujourd’hui, mais plus spécifiquement sur le rapport complémentaire de M.Schneider, que la LFP nous a fait parvenir dans la journée », peut-on lire dans le communiqué du club insulaire, qui ne comprend pas pourquoi l’arbitre de Lyon-Bastia ne reconnait pas son erreur a posteriori.

« Nous attendons qu’on nous définisse clairement les règles du jeu »

« Comment M. Schneider peut-il toujours pondre, a posteriori et avec tous les éléments techniques disponibles en sa possession, un rapport totalement à rebours de celui de l’ensemble des observateurs ? Pour quelle raison y inclure que ‘’le joueur a quitté le terrain lentement’’ ? Comment interpréter cette attitude si ce n’est de s’être payé Jean-Louis Leca et Bastia ? », s’interroge le Sporting, qui demande des explications à la LFP : « Nos joueurs, notre encadrement, nos salariés et l’ensemble de nos supporters attendent légitimement aujourd’hui qu’on définisse clairement les règles d’un jeu où ils sont pour l’heure et trop souvent, systématiquement perdants. Du résultat de cette attente, dépendra l’attitude que nous adopterons à l’avenir vis-à-vis de ces comportements qui n’ont que trop duré ! » Le message est clair. Et il ne sera certainement pas du goût des instances… >> Le communiqué complet du SC Bastia
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant