L1 - Bastia : Le club corse envisage désormais de saisir la justice pour contester une décision arbitrale

le , mis à jour à 13:10
0
L1 - Bastia : Le club corse envisage désormais de saisir la justice pour contester une décision arbitrale
L1 - Bastia : Le club corse envisage désormais de saisir la justice pour contester une décision arbitrale

Dans un communiqué, le SC Bastia dénonce une nouvelle fois certaines décisions arbitrales prises lors de la rencontre entre le club corse et Lyon le 5 novembre dernier. Et il menace : il pourrait poursuivre en justice l'arbitre si un cas de figure similaire se représente.

Bastia n’en démord pas. Dix jours après les expulsions de Jean-Louis Leca et Yannick Cahuzac lors de la rencontre face à Lyon, le club corse continue de contester ces deux décisions arbitrales. L’actuel 17eme de Ligue 1 s’est fendu d’un nouveau communiqué après avoir reçu des détails sur ce dossier fournis par la Commission de discipline. Il dénonce une nouvelle fois le maintien de la sanction envers Jean-Louis Leca, souligne la « sévérité » du second carton jaune infligé à Yannick Cahuzac mais explique qu’il ne compte pas faire appel pour éviter d’aggraver les sanctions. Moins attendu, le club bastiais annonce que, désormais, il pourrait décider de recourir à la justice s’il s’estimait lésé par une décision arbitrale.

Le rapport de l'arbitre remis en cause par Bastia

Un arbitre de Ligue 1 devant un juge ? C’est ce qui pourrait bien arriver si Bastia pense une nouvelle fois être floué par l’arbitrage. En cause, le rapport que l’homme en noir écrit après chaque rencontre. Il est souverain, ou presque, puisque la commission de discipline estime que, si la sanction est confirmée dans ce rapport, l’absence de faute doit être prouvée de manière « indiscutable » par les images vidéos. Elle ne veut pas « ré-arbitrer les rencontres » comme elle l’a écrit au club corse. Et c’est précisément ce qui s’est passé dans le cas de Jean-Louis Leca : son carton rouge n’a pas été supprimé car il n’y a pas eu « d’erreur manifeste d’appréciation ».

Poursuivre en justice l'arbitre

Bastia entend donc remettre en cause le rapport de l’arbitre devant la justice si un cas de figure similaire se reproduit. « Le Sporting considère aujourd’hui que la production d’un écrit par un officiel quelconque doit être susceptible d’engendrer la responsabilité pénale de son auteur, explique le communiqué. Notre club se réservera donc à l’avenir la possibilité de poursuivre en justice pour « faux » les auteurs de rapports qui persisteraient, contre toutes les évidences, à consacrer des injustices quelconques et préjudiciables pour le SCB et ses composantes. » Dans le dossier Jean-Louis Leca, Bastia ne compte pas arriver à cette extrémité. Mais le club pourrait mettre sa menace à exécution au cours de la saison. A lire aussi : >>> Le Sporting allume l'arbitre de Lyon - Bastia >>> Toute l'actualité de la Ligue 1
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant