L'usine d'Airbus aux USA assemblera l'A320 pour moins cher

le
8
SELON FABRICE BRÉGIER, L'USINE D'AIRBUS AUX ÉTATS-UNIS ASSEMBLERA L'A320 POUR MOINS CHER
SELON FABRICE BRÉGIER, L'USINE D'AIRBUS AUX ÉTATS-UNIS ASSEMBLERA L'A320 POUR MOINS CHER

FRANCFORT (Reuters) - La nouvelle usine d'Airbus Group qui assemblera des A320 aux Etats-Unis sera plus compétitive que les sites de production actuels en France et en Allemagne, déclare Fabrice Brégier, le PDG d'Airbus, cité dimanche dans le Welt am Sonntag.

Les nouvelles techniques de production et des coûts plus bas pour la main-d'oeuvre non syndiquée rendent les Etats-Unis plus attrayants, explique-t-il au journal allemand, ajoutant : "L'Europe doit vraiment faire quelque chose pour rester compétitive."

L'usine de Mobile, en Alabama, assemblera d'ici la fin 2017 quatre avions A320 par mois, permettant la création d'un millier d'emplois aux Etats-Unis. Airbus espère y produire à partir de 2017 une nouvelle version de l'A320.

"Les avions qui y seront assemblés sont destinés à être vendus en Amérique du Nord, le marché est vaste", précise Fabrice Brégier, sans exclure par la suite d'exporter une partie de la production.

Avec cette implantation locale, l'avionneur européen vise 50% du marché de l'aviation civile aux Etats-Unis, contre 40% actuellement.

"A plus long terme, nous aurons la possibilité d'exporter (à partir des Etats-Unis)", ajoute Fabrice Brégier tout en notant que cette éventualité n'est pas prévue à ce stade.

Avec le site de Mobile, la production mondiale de l'A320 passera à 50 avions par mois, indique encore le dirigeant d'Airbus. L'avionneur a 5.400 commandes d'A320 en carnet et envisage d'ouvrir une deuxième ligne de production à Hambourg.

Cette année, Airbus livrera un peu moins de 30 très gros porteurs A380, indique encore Fabrice Brégier. Le groupe espère être en mesure de communiquer en fin d'année des "nouvelles positives" concernant la profitabilité du programme A380, ajoute-t-il.

(Edward Taylor, Véronique Tison pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • b.renie le lundi 14 sept 2015 à 06:10

    L'usine de Mobile, en Alabama, assemblera d'ici la fin 2017 quatre avions A320 par mois, permettant la création d'un millier d'emplois aux Etats-Unis. A méditer par la CGT et FO ces deux syndicats fossoyeurs des l'industrie française depuis cinquante ans et pourvoyeurs de chômeurs à Pôle Emploi. Il faut réduire le Code du travail à ce qu'il doit être le cadre de la politique de l'emploi du gouvernement et pas de celle des syndicats. Eux doivent veiller seulement à son application sur le terrain

  • squal72 le lundi 14 sept 2015 à 04:49

    Pour infos, les chinois travaillent 8h / jour sur 6 jours. Il est vrai que les syndicats sont inexistants. Le cout de la main d'œuvre est quasi identique à celle du Portugal (400 - 450 euros en salaire mensuel net pour l'ouvrier) !!! La différence se fait au niveau des charges pour l'entreprise !!! ... L'euro coute 12 à 14% plus cher que le dollar.

  • M1589075 le dimanche 13 sept 2015 à 21:41

    terrifiant . Alors que le dollar est à un niveau élévé les couts restent encore plus faibles aux USAQue fait notre incompétent national (et sa bande de pieds nickelés) Est ce que cette déclaration de Breguier va les aider à comprendre qu'ils nous ont mis dans la panade et que le débat sur les 35H n'en déplaise aux dogmatiques stupides du PS doit être relancéN'en doutons pas leur suffisance et leur incompétence conduiront à ce qu'ils ne fassent rien

  • chris973 le dimanche 13 sept 2015 à 20:02

    à lire conjointement l'article "Boeing pourrait transférer en Chine l'assemblage final de 737"

  • DADA40 le dimanche 13 sept 2015 à 18:34

    Ouvriers non syndiqués! Il ne faut pas chercher ailleurs. Merci la CGT.

  • M5532621 le dimanche 13 sept 2015 à 18:19

    Si c'est moins cher aux US, c'est qu'ils sont plus compétitifs que nous, pont barre.C'est le même problème pour les produits agricoles, si ils produisent moins cher c'est qu'ils bossent plus pour moins d'argent.Les Français veulent tout, le beurre, l'argent du beurre, le lait et la crémière...

  • M1103623 le dimanche 13 sept 2015 à 17:44

    Pour sauvez nos emplois, il faut être compétitif. Pour être compétitif, faut fabriquer à l'étranger ... chercher l'erreur.

  • Pathor le dimanche 13 sept 2015 à 17:42

    Fabriquer aux usa devient moins chère qu'en France ! bien joué les usa :rupture des relations économique Europe et Russie + gigantesque vague migratoire qui déferle sur l'Europe ....les taxes et impôts vont continués d'augmenter et nous de nous enfoncer ....