L'usine Airbus, un obstacle sous-estimé à ND des Landes

le
1
L'avionneur emploie plus de 2000 personnes sur son site de Nantes, qui utilise une piste de fret de l'aéroport Nantes-Atlantique pour acheminer des pièces vers ses autres usines. Cet aéroport doit être fermé en 2017.

Après un week-end de vives tensions et de violence, les opposants au projet d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes, en Loire-Atlantique, restent mobilisés. Et ce, malgré l'annonce par le gouvernement samedi soir de la création d'une «commission du dialogue» pour six mois. La tension est d'autant plus vive que l'opposition au projet rassemble divers intérêts, qu'ils soient agricoles, écologistes ou anticapitalistes.

Un obstacle de taille semble, toutefois, avoir été oublié dans les débats. Airbus utilise une piste de fret de l'aéroport Nantes-Atlantique pour acheminer des pièces d'avions vers ses autres sites à bord de son avion cargo Beluga. Dans son usine située en bordure de cette piste, l'avionneur européen produit les caissons centraux de v...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dub22 le lundi 26 nov 2012 à 15:27

    plus de 100 aéroports en France... moitié moins en Allemagne!!!! Quelles justifications pour énièmes exceptions françaises???????