L'usager devrait payer plus pour financer les transports

le
0
Alors que le trafic des transports urbains explose, un rapport préconise une hausse des tarifs pour financer le développement des infrastructures.

Les transports publics en France sont «à bout de souffle». Dans un rapport publié ce mardi, l'Institut Montaigne tire la sonnette d'alarme sur le risque de dégradation des infrastructures et des services, tant ferroviaires que routiers. «Les administrations publiques, que ce soit l'État ou les collectivités territoriales, financent à plus de 70% les réseaux de transports collectifs», explique au figaro.fr François Goulard, président du conseil général du Morbihan et ancien secrétaire d'État aux Transports, qui a coordonné ce rapport. Les régions consacrent ainsi près de 4 milliards d'euros par an aux transports urbains. «Dans le contexte budgétaire actuel, les finances publiques ne pourront pas assumer le développement nécessaire d'un réseau largement saturé dans plusieurs régions.»

Rien qu'en Ile-de-France, ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant