L'usage de la carte bancaire, moyen de paiement préféré des Français, va être favorisé

le
0
L'usage de la carte bancaire, moyen de paiement préféré des Français, va être favorisé
L'usage de la carte bancaire, moyen de paiement préféré des Français, va être favorisé

Payer une baguette ou une consultation chez le médecin par carte bancaire : Bercy veut développer ce qui est déjà le moyen de paiement préféré des Français, grâce à une baisse des commissions bancaires et une modernisation des équipements."Il faut lever les obstacles qui font que les commerçants refusent des paiements de petits montants par carte bancaire", a indiqué le ministre des Finances, Michel Sapin, en ouverture des Assises des moyens de paiement mardi."Je souhaite que la commission minimale supportée directement par les commerçants sur les transactions par carte bancaire, quand elle existe, soit au moins divisée par deux", a détaillé le ministre.Ainsi, par exemple, pour un achat de 5 euros, les commerçants, en fonction du contrat qu'ils ont avec leur banque, peuvent payer jusqu'à 10 centimes de frais par transaction. Avec les nouvelles dispositions, le commerçant paiera au plus 5 centimes de frais, selon Bercy.Cette disposition, qui dépend du contrat proposé aux commerçants par les banques, dépendra du bon vouloir de ces dernières. "Les banques auront à coeur de tenir cet engagement", a assuré Marie-Anne Barbat Layani, directrice générale de la Fédération bancaire française, l'organisation qui représente le secteur.En outre, dans le cadre de la transposition en droit français de la directive européenne sur les paiements, la commission interbancaire de paiement, qui est celle que les banques se paient entre elles, sera abaissée et passera en moyenne de 0,28% à 0,23% de la valeur de transaction. Pour faciliter le paiement des petits montants, la partie fixe de cette commission sera supprimée, a indiqué M. Sapin et ce, par voie réglementaire. La commission interbancaire de paiement sert de base au calcul des commissions facturées aux commerçants par les banques.A partir du 1er janvier 2016, les nouveaux terminaux de paiement électroniques installés devront être obligatoirement équipés ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant