L'US Navy va continuer à patrouiller aux abords des Spratleys

le
0

WASHINGTON, 2 novembre (Reuters) - La marine américaine procèdera deux fois par trimestre à des incursions dans un rayon de 12 miles nautiques autour d'îlots de mer de Chine méridionale dont Pékin revendique la souveraineté, a annoncé lundi un membre du département de la Défense. La zone de 12 miles nautiques délimite les eaux territoriales quand la souveraineté est reconnue, or Washington considère que la zone en question appartient aux eaux internationales. "Nous allons arriver à peu près à deux par trimestre ou un peu plus. C'est la bonne mesure pour en faire quelque chose de régulier sans que ce soit un défi constant", a déclaré le haut fonctionnaire du Pentagone. "Cela permet d'exercer régulièrement nos droits au regard des lois internationales et de rappeler notre point de vue à la Chine et aux autres", a-t-il ajouté. Le destroyer américain Lassen s'est approché la semaine dernière à moins de 12 miles d'atolls de l'archipel des Spratleys autrefois submergés que les autorités chinoises ont fait surélever artificiellement pour se les approprier, ce qui a donné lieu à des protestations. Pékin avait averti le mois dernier qu'aucun navire étranger ne serait autorisé à le faire. "Notre intérêt (...) est de démontrer que nous entendons faire respecter le principe de liberté de navigation", a également souligné lundi Ben Rhodes, conseiller adjoint de la Maison blanche à la sécurité nationale, ajoutant que l'objectif de Washington était de créer un cadre diplomatique pour régler ce type de contentieux. Après l'épisode de l'USS Lassen, les marines chinoise et américaine se sont entendues pour entretenir le dialogue et respecter les protocoles en vigueur. ID:nL8N12T5L9 (Idrees Ali, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant