L'US Army suspend son programme de formation de rebelles syriens

le
0

WASHINGTON, 30 septembre (Reuters) - Les Etats-Unis ont partiellement suspendu leur programme de formation de rebelles syriens lancé en mai dernier et dont les résultats sont très mitigés. Le porte-parole du Pentagone Peter Cook a annoncé mardi que l'armée américaine avait cessé de recruter des insurgés en Syrie, le temps de réexaminer ce projet censé former et équiper jusqu'à 5.400 combattants par an. Les quelque 60 premiers éléments de ces "nouvelles forces syriennes" envoyés sur le terrain ont été attaqués dès leur arrivée par le Front Al Nosra, la branche d'Al Qaïda en Syrie. Certains ont été tués ou capturés, d'autres se sont enfuis. Selon un porte-parole de l'US Army, des rebelles ont également remis de l'équipement au Front al Nosra en échange d'un sauf-conduit. ID:nL5N11W001 Il y a deux semaines, le général Lloyd Austin, qui dirige le Commandement central de l'US Army, a dit que seuls quatre ou cinq insurgés formés par l'armée américaine étaient encore actifs. ID:nL5N11N019 Selon Christine Wormuth, sous-secrétaire à la politique de Défense, une centaine de combattants participeraient actuellement au programme. En dépit de ces problèmes, le Pentagone assure que seul le recrutement sur le terrain est interrompu mais que les Etats-Unis continuent leur missions de soutien et d'entraînement. (Yeganeh Torbati; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant