L?uranium des fonds marins est-t-il exploitable ?

le
0

(Commodesk) Les scientifiques de l'université d'Alabama ont présenté, le 21 août, un rapport sur l'exploitation d'uranium dans les fonds marins. Depuis quatre ans, des études ont démontré que l'océan renfermait au moins quatre milliards de tonnes d'uranium mais les techniques pour le récupérer ne sont pas encore rentables.

En effet, la concentration en uranium dans l'océan étant très faible, les coûts d'extraction sont élevés. Dans leur rapport, les chercheurs annoncent travailler sur une nouvelle méthode plus rentable pour extraire l'uranium. La méthode actuelle, inventée au Japon, consiste à récupérer l'uranium grâce à des nasses en fibres plastiques qui, une fois sorties de l'eau, sont aspergées de solution d'acides.

La nouvelle technique se base sur la méthode japonaise, sauf que les nasses sont construites en déchets de crevettes récupérés dans l'industrie des fruits de mer. Les nasses seraient biodégradables et moins chères. Le coût de production, qui revenait à 990 euros par kg d'uranium extrait, passerait à 530 euros.

Cependant, même avec les nouvelles nasses, l'uranium des mers n'est pas très rentable puisque  le prix de l'uranium sur le marché mondial, en baisse depuis un an, est actuellement de 87 euros le kg. C'est pour cette raison que les chercheurs parlent de soutien sur le long terme à l'industrie nucléaire terrestre et non d'alternative.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant