L'univers des smartphones  vit son big bang

le
0
Le rachat de Motorola par Google a bouleversé l'équilibre en place. Une nouvelle carte se dessine.

Le 15 août, en pleine torpeur estivale, le géant de l'Internet Google a donné un grand coup de pied dans la fourmilière des smartphones et des tablettes. En ­rachetant pour 12,5 milliards de dollars Motorola, pionnier de la téléphonie mobile, il s'est clairement positionné face à Apple. La marque à la pomme a été le premier à bâtir un univers complet comprenant à la fois des terminaux (iPhone, iPad), des magasins (App Store et iTunes) pour accéder à toutes ses applications (musique, vidéo, édition, jeux, vie pratique...) et un système d'exploitation (iOS) permettant de faire fonctionner l'ensemble. En copiant ce modèle, Google a obligé tous les autres acteurs du secteur à se repositionner.

Quelques jours plus tard, le géant de l'informatique HP, qui avait de grandes ambitions dans les smartphones et les tablettes, a jeté l'éponge. Nokia, l'ex-star mondiale des télécoms, est pratiquement condamné à passer sous la coupe de Microsoft. Enfin, les fabric

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant