L'unité du PS à l'épreuve des débats

le
0
Les socialistes se retrouvent à La Rochelle pour leur traditionnelle université d'été. Mais la primaire attise les divisions.?

De nos envoyés spéciaux à La Rochelle

Inextricable université d'été. Comme chaque année, les socialistes se retrouvent à La Rochelle pour préparer leur rentrée. Et comme chaque année, le pire leur est promis: l'étalage de leurs divergences sur la place publique au point d'alimenter l'image d'un parti ravagé par ses divisions. L'édition 2011 déroge d'autant moins à la règle qu'à moins de huit mois du premier tour de l'élection présidentielle, les socialistes doivent encore choisir qui, de Martine Aubry, François Hollande, Ségolène Royal, Arnaud Montebourg, Manuel Valls ou Jean-Michel Baylet (le président des Radicaux de gauche), portera leurs couleurs pour affronter Nicolas Sarkozy en 2012.

«On peut prévoir une météo assez encombrée ce week-end, s'amuse un membre de la direction du parti. Il y aura beaucoup de nervosité liée à l'impératif, pour ceux qui sont en retard dans les sondages, de tenter de rattraper leur retard.» Pour un autre, conseil

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant