L'Union veut préserver l'accord sur le nucléaire iranien

le
0
    SAMARCANDE, Ouzbékistan, 10 novembre (Reuters) - L'Union 
européenne fera en sorte que l'accord conclu en 2015 sur le 
programme nucléaire iranien soit pleinement mis en oeuvre et 
respecté, a déclaré vendredi la porte-parole de la diplomatie 
européenne, Federica Mogherini. 
    S'exprimant lors d'une conférence organisée à Samarcande, en 
Ouzbékistan, Federica Mogherini a estimé que cet accord était 
une "réussite majeure de la diplomatie multilatérale européenne 
et internationale". 
    L'accord signé le 14 juillet 2015 à Vienne vise à limiter 
les activités nucléaires de la République islamique en échange 
de la levée des sanctions internationales contre la République 
islamique. 
    Téhéran a accepté de réduire le nombre de ses 
centrifugeuses, qui passeraient de 19.000 à environ 6.100. Sur 
ces centrifugeuses restantes, seules 5.100 seraient utilisées 
pour enrichir de l'uranium. 
    Donald Trump lui a porté un coup sévère en annonçant au mois 
d'octobre son refus de certifier que Téhéran le respecte, lui 
reprochant de ne pas respecter l'esprit du Plan global d'action 
conjoint (PGAC), dénomination officielle de l'accord de Vienne. 
 
 (Mukhammadsharif Mamatkulov, Nicolas Delame pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant