L'Union européenne vise une «croissance modérée»

le
0
Contrairement à S&P, José Manuel Barroso repousse le spectre de la récession. La directrice générale du FMI a par ailleurs appelé l'Europe et les Etats-Unis à mettre en ?uvre des mesures de relance économique.

L'Union européenne et la zone euro sont «fortes et résistantes», a indiqué ce matin le président de la Commission européenne, en visite officielle en Australie. En réponse à l'agence S&P, pour qui les risques d'une nouvelle récession en Europe se sont accrus, José Manuel Barroso a déclaré qu'une «récession n'est pas prévue en Europe» avant d'ajouter que «les dernières prévisions de la Commission européenne montrent que la croissance sera au rendez-vous, même si cette croissance sera modérée il est vrai». Par ailleurs, le chef de l'exécutif européen martèle: «Nous faisons tout ce qu'il faut, de la lutte contre les problèmes budgétaires sous-jacents au renforcement de la gouvernance de l'eurozone».

Un remède qui n'est toutefois pas celui privilégié aujourd'hui par le Fonds monétaire international (FMI). Dans un entretien accordé au Spiegel, la nouvelle directrice du FMI a en effet indiqué que «concernant l'Europe, nous recommandons aux pays d'aj

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant