L'Union européenne peut-elle sanctionner le régime ukrainien ?

le
2
Déçue par les négociations avec le gouvernement, l'opposition décide de maintenir la mobilisation.
Déçue par les négociations avec le gouvernement, l'opposition décide de maintenir la mobilisation.

Jeudi matin, le centre de Kiev portait encore les stigmates des violences de la veille. Après plusieurs heures d'affrontements qui se sont soldées pour l'heure par cinq morts et plusieurs centaines de blessés, l'Ukraine semblait s'enfoncer un peu plus dans la crise. Et ce, malgré la trêve précaire qui semblait pourtant se dessiner entre les manifestants et le pouvoir en place. Une situation de crise que l'Union européenne voisine n'avait pas manqué de critiquer, faisant part notamment, par la voix du président François Hollande, de sa "très vive préoccupation". Le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, estimait lui que l'UE allait "évaluer de possibles actions" menées par l'institution en réaction à la crise ukrainienne. Le ministre des Affaires étrangères lituanien, Linas Linkevicius, évoquait même "la possibilité d'appliquer des sanctions (...) si la violence ne cessait pas". "Il y a une possibilité réelle que l'UE applique des sanctions contre l'Ukraine", estime également Alexandra Goujon, maître de conférences à l'université de Bourgogne. Et de prendre pour exemple celles déjà imposées à la Biélorussie voisine. En effet, face aux dérives autoritaires du président Alexandre Loukachenko, début 2011, l'UE avait interdit "à plusieurs dignitaires du régime l'accès à son territoire et avait également procédé au gel de certains avoirs". Des sanctions identiques sont donc de "l'ordre du possible", confirme...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • kurki le vendredi 24 jan 2014 à 22:14

    L'UE se délite et l'Ukraine serait bien avisée d'en rester le plus loin possible ! Et pour répondre à la question, l'UE n'a pas à faire d'ingérence sur la politique interne de l'Ukraine, sauf à reconnaître qu'elle a soudoyé abondamment un certain nombre d'Ukrainiens !

  • lompala le vendredi 24 jan 2014 à 10:18

    Je ne pense pas que l'état de l'U.E actuel lui permette d'absorber un autre membre ....alors pourquoi ne pas le dire , haut et fort, pour éviter ces troubles? Simple envie de compliquer les relations avec la Russie ?