L'Union africaine envoie ses émissaires au Burundi

le
0
    ADDIS-ABEBA, 31 janvier (Reuters) - L'Union africaine (UA) 
va dépêcher des émissaires au Burundi pour convaincre les 
autorités de revenir sur leur refus du déploiement d'une force 
de maintien de la paix, a annoncé dimanche l'organisation.  
    L'UA, qui a annoncé en décembre son intention d'envoyer 
5.000 hommes pour protéger les civils, avait pourtant promis de 
le faire malgré le refus de Bujumbura. 
    "Nous voulons dialoguer avec le gouvernement burundais", a 
déclaré Smail Chergui, commissaire de l'UA à la paix et à la 
sécurité, à l'issue d'un sommet. Les chefs d'Etat et de 
gouvernement, a-t-il poursuivi, "ont décidé d'envoyer une 
délégation de haut niveau dans ce pays afin qu'elle entame le 
dialogue avec le gouvernement au sujet (...) du déploiement de 
forces".  
    Depuis avril dernier, les violences ont fait au plus de 400 
morts. Elles ont éclaté quand le président Pierre Nkurunziza a 
annoncé son intention de briguer un troisième mandat, qu'il a 
remporté lors de l'élection du mois de juillet dernier. 
 
 (Aaron Maasho, Jean-Philippe Lefief pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant