L'Union africaine envoie 200 observateurs au Burundi

le
0
    NAIROBI, 27 février (Reuters) - L'Union africaine va envoyer 
100 observateurs chargés de veiller au respect des droits de 
l'homme et 100 observateurs militaires au Burundi, confronté 
depuis plusieurs mois à des vagues de violences meurtrières, a 
annoncé samedi le président sud-africain, Jacob Zuma. 
    Il n'a pas précisé quand les observateurs arriveront sur le 
terrain ni quand ils commenceront leur mission au Burundi où 
plus de 400 personnes ont été tuées depuis avril. 
    Au pouvoir depuis 2005, réélu en juillet, Pierre Nkurunziza 
avait déclenché la crise trois mois plus tôt en annonçant son 
intention de briguer un troisième mandat. L'opposition a évoqué 
une atteinte à la Constitution. 
    Les puissances occidentales pressent l'UA d'intervenir pour 
éviter que le Burundi ne bascule dans un conflit ethnique entre 
Tutsis et Hutus à l'image de la guerre civile qu'il a vécue dans 
les années 1990. 
 
 (Edmund Blai,; Nicolas Delame pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant