L'Unedic revoit en hausse ses previsions de deficit

le
0

PARIS (Reuters) - L'Unedic, le gestionnaire de l'assurance chomage, a revu en hausse a 1,6 milliard d'euros sa prevision de deficit pour cette annee et prevoit un nouveau solde de tresorerie negatif de 1,78 milliard en 2012.

Dans un communique publie jeudi, l'organisme precise que ces previsions, qui sont avant elements exceptionnels, reposent sur des hypotheses de croissance de l'economie francaise de 1,7% en 2011 et de 1,2% l'an prochain.

Le gouvernement anticipe pour sa part 1,75% de croissance pour 2011 comme pour 2012.

En incluant les elements exceptionnels, le deficit de l'Unedic atteindrait 2,47 milliards cette annee et serait inchange a 1,78 milliard en 2012.

Dans sa precedente note, publiee le 20 mai, l'Unedic anticipait un deficit de 1,24 milliard d'euros pour 2011 et un excedent de 272 millions pour 2012 et ce, sur la base de previsions de hausse du produit interieur brut de 1,8% en 2011 et 1,7% en 2012.

Les deficits cumules de l'assurance chomage s'etabliraient a 11 milliards d'euros a fin 2011 et 12,8 milliards d'euros a fin 2012, indique le document publie jeudi.

Sur le front de l'emploi, l'Unedic anticipe la creation de 142.900 postes cette annee, un chiffre peu change par rapport a precedente prevision (146.000), mais de seulement 69.400 postes (contre 168.400) l'an prochain en raison de la faiblesse de la croissance.

S'agissant du nombre de chomeurs indemnises par l'assurance chomage, il augmenterait de 21.500 en 2011 et de 47.100 en 2012 pour s'etablir a 2.139.600. Les perspectives du mois de mai tablaient sur une baisse de 79.000 cette annee et un autre recul de 78.000 l'an prochain.

Gerard Bon, edite par Yann Le Guernigou

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant