L'UMP veut priver le PS de la majorité absolue

le
1
La menace de triangulaires avec le FN plane sur les candidats de la droite républicaine aux législatives. Pour Jean-François Copé, voter Front national revient donc à favoriser la gauche.

«Attention», a prévenu Jean-François Copé mardi matin à l'adresse des Français. «Il faut que vous puissiez voter pour le plus grand nombre de députés de nos formations politiques, explique le secrétaire général de l'UMP au côté du président du Nouveau Centre, Hervé Morin. Parce qu'il en va de l'intérêt vital de la France.» Tel est le mot d'ordre à l'UMP depuis le soir du second tour de la présidentielle.

La situation est pour le moins délicate pour la majorité sortante. Nicolas Sarkozy n'a réuni que 27,2 % des suffrages au premier tour, soit le plus mauvais résultat pour la droite républicaine à une présidentielle depuis le début de la Ve République. Cette contre-performance, couplée au score historique de Marine Le Pen, laisse craindre un nouvel échec pour l'UMP aux législatives, notamment en raison du risque de triangulaires.

Pas étonnant, dès lors, que Jean-François Copé ait lancé mardi un nouvel appel aux électeurs tentés par le vote Front n

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 11881561 le mercredi 23 mai 2012 à 09:23

    Doux rêveurs !