L'UMP va proposer «un plan Orsec du logement»

le
9

Une TVA à 5,5% pour les primo-accédants à la propriété dans du neuf, redéfinition complète de la loi SRU, mesures fiscales sur les plus-values font partie des mesures qui vont être détaillées.

L'UMP va proposer «un plan Orsec du logement», lors d'une convention sur cette question, organisée mercredi après-midi à son siège à Paris et clôturée par un discours de son président Nicolas Sarkozy. Le Bureau politique de l'UMP a validé mardi soir les mesures proposées par M. Sarkozy pour remédier à la crise du logement, ont indiqué plusieurs participants à cette réunion bimensuelle. Selon les députés Eric Woerth (ancien ministre du Budget) et Marc-Philippe Daubresse (ancien ministre du Logement), co-organisateurs de cette convention, «l'accès au logement n'a jamais été aussi difficile».

En cause selon eux: la loi Alur de Cécile Duflot, ex-ministre du Logement, que leur parti entend «abroger». «Nous n'allons pas faire de l'eau tiède, mais une véritable refondation politique du logement», a promis M. Daubresse, tandis que pour M. Woerth, «la politique du logement, ce n'est pas la politique sociale du logement. Le gouvernement confond les deux», a-t-il regretté. «Nicolas Sarkozy pense qu'il faut un ministère régalien du logement», a précisé M. Daubresse.

Parmi les mesures qui vont être détaillées lors de la convention figurent la mise en place d'une TVA à 5,5% pour les primo-accédants à la propriété dans du neuf, partout en France, l'aide aux Français pour qu'ils puissent se «construire un patrimoine» (accès à la propriété avec «mensualités modérées»), «choc de simplification» notamment pour ramener «de six ans à deux ans» le laps de temps pour rendre un terrain constructible, redéfinition complète de la loi SRU, mesures fiscales sur les plus-values.

Autres propositions: «baisser les aides à la pierre et les aides personnalisées au logement au fur et à mesure de la baisse des coûts de production des logements, construire davantage dans les «zones tendues» (à forte agglomération où la demande est forte et l'offre faible), instituer un statut du bailleur privé... Le secteur du logement, c'est «470 milliards d'euros de dépenses par an, 1,6 million d'emplois, et donc un enjeu de croissance. Avec une loi appropriée, on peut gagner de 0,5% à 1% de point de croissance», a affirmé M. Woerth.

L'ancien Premier ministre François Fillon, qui a lui-même avancé des mesures pour «réformer en profondeur» la politique du logement, participera à la convention.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • cresus57 le mercredi 18 mar 2015 à 15:52

    UMPITRES

  • mlemonn4 le mercredi 18 mar 2015 à 15:43

    Ils vont tous nous sortir la pochette surprise pour les élections! ne vous fatiguez plus, les français en ont plus que marre de vous voir, de droite comme de gauche, du balai et bon vent!

  • heimdal le mercredi 18 mar 2015 à 14:54

    C'est surtout un joli cadeau pour les banquiers qui pourront conserver et faire travailler notre argent plus longtemps.Votez bien et contribuez a degager ces faux démocrates .

  • redsdead le mercredi 18 mar 2015 à 14:45

    "Nous n’allons pas faire de l’eau tiède, mais une véritable refondation politique du logement"Au vu des propositions réchauffées, je crois malheureusement que ce sera de l'eau tiède, voir même de l'eau bien fraiche.

  • bsr16 le mercredi 18 mar 2015 à 14:33

    déjà dit mais effectivement ce monsieur à son arrivée au pouvoir à reduit le temps de detention de l'immobilier pour la plus value et l'a doublé au moment de son éviction (de 15 ans à 30 ans.....) sans commentaires

  • pelochon le mercredi 18 mar 2015 à 14:29

    Totalement à court d'idées et entièrement inefficace cet UMP, qui au pouvoir pendant 10 ans, n'a fait qu'empirer les choses, dans presque tous les domaines : dette publique, logement, sécurité, santé, éducation ,écologie,... Sans parler du flot et de la fréquence d'affaires et scandales. Et maintenant comme ils ne peuvent pas nettoyer au karcher en leur sein, ils vont changer le nom. Nous prennent vraiment pour des buses.

  • 750gr le mercredi 18 mar 2015 à 12:44

    Que ne l'ont-ils fait quand ils étaient au pouvoir et certain qu'ils ne le feront pas quand ils y reviendront.

  • fortunos le mercredi 18 mar 2015 à 12:38

    L ump a completement oublié que les nouvelles municipalites de droite et d extreme droite ont annule la plupart des projets de construction decides par les anciennes municipalités de gauche,et concretement ne veulent pas de nouvelles constructions de logement

  • slivo le mercredi 18 mar 2015 à 12:35

    Je croyais que M. WOERTH était un spécialiste de la vente d'hippodromes et non du logement ? :-))