«L'UMP surmontera ses désaccords avec un leader»

le
0
INTERVIEW - Pour François Miquet-Marty, le président de Viavoice, «la tension est à son maximum» au sein du principal parti d'opposition. Mais personne n'a intérêt à ce qu'il implose.

LE FIGARO - L'UMP est-elle menacée d'imploser après les propos polémiques de François Fillon sur le Front national?

François MIQUET-MARTY - La tension est quasiment à son maximum. Mais en tant qu'organisation, l'UMP est très précieuse, notamment pendant les périodes d'élection. Dans ce jeu de stratégie politique et électorale, personne n'a donc intérêt à ce que le parti implose. Surtout pas celui qui veut être le candidat de la droite en 2017, par exemple François Fillon. Une division de l'UMP entraînerait une recomposition de la droite modérée avec un pan qui serait plus proche du FN et un autre qui s'opposerait à ce rapprochement. C'est un risque trop important à prendre pour la droite.

Qu'est-ce que ces tensions révè...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant