L'UMP se met en ordre de bataille pour 2012

le
0
Les ténors du parti majoritaire, qui redoutent un «21 avril à l'envers», ont sonné samedi la mobilisation contre la gauche et le FN.

Objectif 2012. Alors que le PS tenait une convention sur «l'égalité réelle», les ténors de l'UMP se sont efforcés samedi d'afficher «une union sacrée», selon la formule de Jean-François Copé, lors du conseil national du parti. «Le projet que je vous propose, c'est de gagner», a lancé à la tribune le premier ministre, François Fillon. Même tonalité offensive chez le nouveau secrétaire général de l'UMP, Jean-François Copé, qui a vanté «une nouvelle équipe et une nouvelle gouvernance» d'un parti en ordre de bataille pour l'élection présidentielle. Il a déjà choisi de confier coordination du projet pour 2012 à Bruno Le Maire, avec l'aval de l'Élysée. Le ministre de l'Agriculture travaillera vraisemblablement en «triplette», selon la formule que le patron du parti veut imposer à tous les postes de responsabilité.

Potentiels rivaux pour 2017, Copé et Fillon, qui se disputent le leadership de la majorité et les avant-postes de la campagne de 2012, ont

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant