L'UMP se lance dans les campagnes de 2014

le
0

INFOGRAPHIE - Un an après la crise interne, Copé, Fillon et les «non-alignés» se présentent à la même tribune pour promouvoir la reconquête.

L'année dernière, à la même époque, l'UMP était encore K.-O. debout après l'épisode dantesque de l'élection à la présidence du parti. Cette année, «tout est oublié», clament en ch½ur les ténors du parti à la veille de la réunion du conseil national - les représentants des 250.000 militants de l'UMP.

«C'est une UMP nouvelle qui n'a absolument rien à voir avec celle de 2012, avec l'UMP des défaites à la présidentielle et aux législatives», assure Jean-François Copé. «Tout n'a pas été facile depuis un an, commente un proche de François Fillon. Mais on peut dire qu'aujourd'hui les différends sont aplanis et que l'UMP fonctionne à nouveau.» Même les «non-alignés» - ceux qui s'étaient gardés de prendre parti pour Fillon ou Copé - trouvent que «le conseil national se présente bien», à l'instar de Bruno Le Maire. «Le...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant