L'UMP se débat avec le mariage homosexuel

le
0
La droite se divise entre les partisans d'une «réécriture» de la loi, Fillon et Copé en tête, et ceux qui veulent son «abrogation».

À jouer les prolongations contre le mariage homosexuel, l'UMP prend le risque d'étaler au grand jour ses divergences internes. Grâce notamment à Hervé Mariton, Jean-François Copé a renoncé à faire de la manifestation du 26 mai un rassemblement attrape-tout contre la gauche au pouvoir. Le député de la Drôme, qui assure de fait la médiation entre les coordinateurs de la Manif pour tous et l'UMP, a persuadé le président du parti de s'en tenir à un «non global à la politique familiale du gouvernement».

C'est encore trop pour François Fillon. Dans Le Figaro Magazine paru le 2 mai, l'ex-premier ministre exprimait des «réserves» sur «l'appel de l'UMP, parti de gouvernement, à aller manifester le 26 mai» en affirmant que «la dernière chose dont la France ait besoin aujourd'hui, c'est d'une crise institutionnelle».

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant