L'UMP s'offre une nouvelle journée de guerre des nerfs

le
0
Sarkozy, Fillon, Copé, Juppé, Bertrand, chacun a avancé ce jeudi ses solutions pour éteindre l'incendie.

Pour sortir de l'impasse dans laquelle se trouve l'UMP, chacun y est allé jeudi de sa solution. Avant que la médiation proposée par Alain Juppé ne devienne l'unique recours.

Les attentes de l'ancien premier ministre ont été exposées dès le «20 heures» de TF1, mercredi, et répétées tout au long de la journée de jeudi. Annonçant qu'il renonçait à la présidence de l'UMP, François Fillon a souhaité qu'un nouveau calcul des suffrages soit établi, prenant en compte les bulletins des trois fédérations d'outre-mer non comptabilisées. Ce décompte doit, à en croire les fillonistes, établir que c'est l'ex-premier ministre qui a réuni le plus de suffrages. La direction de l'UMP devrait alors revenir à Alain Juppé, à charge pour le maire de Bordeaux de constituer une équipe transitoire collégiale. «Si cette solution est écartée, nous déposerons un recours en justi...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant