L'UMP s'interroge sur ses relations avec le FN

le
0
Un député de la Droite populaire prône le « pragmatisme » aux législatives.

C'est ce qui s'appelle mettre les pieds dans le plat. Dans un texte intitulé «La défaite de Nicolas Sarkozy: analyse d'un scrutin», Jean-Paul Garraud écrit lundi: «De nombreuses questions se posent qu'il va falloir trancher rapidement et qui tournent autour de la recomposition de la droite.» Le député UMP de la Gironde, membre fondateur de la Droite populaire, pose en préambule qu'«il existe un risque majeur de voir tous les pouvoirs entre les mains de la gauche à la faveur de triangulaires mortifères pour la droite lors des prochaines législatives».

«Une majorité des électeurs de l'UMP et des électeurs du FN veulent un rapprochement, explique-t-il. Qu'est-ce qui est le plus important pour la France? Cette question, seule, doit nous guider. On devient pragmatique ou on reste dans les blocages idéologiques? Qu'on le veuille ou non, la dynamique est sur le FN depuis 2002 et aujourd'hui il représente près de 20% de l'électorat, sans aucune représentation nationale.

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant