L'UMP risque l'asphyxie financière

le
3
L'invalidation des comptes de campagne de Sarkozy mettrait les finances du parti dans le rouge.

2012, annus horribilis pour l'UMP? Après les défaites à la présidentielle et aux législatives, après le désastre de l'élection du président du parti et la crise qui a suivi, voici le temps des factures. La Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP) a signifié vendredi le rejet des comptes de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy. En cause, certaines dépenses, antérieures à la déclaration de candidature de l'ancien président de la République. La CNCCFP considère qu'elles relèvent de la campagne et les a réintégrées dans les comptes présentés par le candidat. Au total, les dépenses dépasseraient le plafond autorisé de 22,5 millions pour un candidat qualifié au second tour. Transmises au Conseil constitutionnel, les conclusions de la Commission peuvent être contestées, si l'ancien candidat décide de présenter un recour...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4958114 le lundi 24 déc 2012 à 13:41

    qui seme le vent recolte la tempete !!!

  • fbordach le lundi 24 déc 2012 à 12:37

    Après l'asphyxie intellectuelle!

  • pfy le lundi 24 déc 2012 à 11:42

    Il faut que FH commence à comptabiliser ses déplacements s'il veut se representer en 2017 "lol"Plus serieusement , il faut établir une régle claire et applicable . Il est normal qu'un president se déplace . Par contre à partir de quels critéres on compte ?