L'UMP retrouve une stratégie offensive

le
0
Fiscalité, droit d'asile, immigration : Copé veut multiplier les occasions de ferrailler contre l'exécutif.

C'est officiel: «L'UMP retrouve la niaque.» La formule est de Thierry Solère, élu député en 2012 dans les Hauts-de-Seine contre le candidat officiel du parti, Claude Guéant. C'est dire s'il est bien placé pour mesurer l'impact de la défaite de Nicolas Sarkozy et les progrès accomplis depuis par la droite pour reconquérir sa crédibilité perdue. Décrit comme «convalescent» il y a quelques semaines encore par Jean-François Copé, le parti commence à sortir de son purgatoire médiatique et reprend goût au combat. «On est portés par deux grands sujets qui promettent, hélas, de s'installer durablement dans le débat public, assure Solère, l'emploi et le "vivre ensemble".»

Deux sujets sur lesquels les divergences au sein de l'UMP se sont progressivement comblées. Le thème de la «libération des énergies», lancé par Jean-François Copé, fait aujour...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant