L'UMP réclame 28 millions d'euros à Bygmalion

le
6
L'UMP réclame 28 millions d'euros à Bygmalion
L'UMP réclame 28 millions d'euros à Bygmalion

Victime complice ou complice victime ? Selon le site internet de l'Express, l'UMP se serait inscrite, à la dernière minute, sur la liste des créanciers de Event & cie, filiale de Bygmalion, l'ancienne société de communication qui se serait chargée, en facturant de fausses conventions au parti de la droite, de masquer une partie des dépenses de la campagne électorale pour la présidentielle de 2012. 

Selon l'hebdomadaire, alors que l'UMP est visée par l'instruction ouverte le 27 juin 2014 pour faux et usage de faux, abus de confiance et tentative d'escroquerie et que plusieurs de ses cadres administratifs ont été mis en examen, elle demande au liquidateur judiciaire d'Event & Cie de lui rembourser l'intégralité des sommes versées pour ses prestations, réelles ou fictives, de communication et d'organisation de meetings. 

«L'UMP est une victime, partie civile au pénal et a déclaré sa créance en octobre dernier», justifie le trésorier du parti, Daniel Fasquelle, au micro de BFM TV. «C'est au juge pénal de faire son travail», poursuit le député-maire du Touquet (Pas-de-Calais), qui réfute une quelconque «stratégie politique» visant à minimiser la responsabilité de l'UMP dans ce dossier. «C'est tout à fait logique, tout à fait normal au regard du droit, continue l'élu. C'est très clair, très carré, très rigoureux.»

«L'UMP en tant que telle n'est pas aujourd'hui mise en cause», martèle-t-il. «Nous défendons nos intérêts, comme n'importe quelle association devrait le faire dans de pareilles circonstances», enchaîne Fasquelle, estimant : «Il y a des prestations qui ont été facturées et qui n'ont jamais eu lieu, il est normal que l'UMP récupère l'argent de ces prestations.» D'autant que, comme le rappelle le trésorier, il y a urgence à «redresser les comptes» du parti endetté à plus de 70 millions d'euros, selon les estimations de juin dernier.

L'UMP risque quoi qu'il en soit d'avoir du ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2766070 le mardi 6 jan 2015 à 17:42

    ah là on va parler des liquidations d entreprises... le syndic, les créanciers .... chouette d habitude c est le pti menuisier ou plaquiste qu on lapide!!!

  • M4958114 le mardi 6 jan 2015 à 17:32

    ILS ONT TROUVER UN PIGEON quelle honte ont les arrangent et après ils vous plantent c'est ca l'ump ( sarko )

  • vmcfb le mardi 6 jan 2015 à 17:10

    Tous irresponsables à l'insu de leurs pleins grés..

  • lemonon1 le mardi 6 jan 2015 à 17:10

    ils nous prennent pour des k...

  • M9035148 le mardi 6 jan 2015 à 17:03

    Je crois qu'il est nécessaire d'aller voir le brigand Coppé et le dir financier

  • xaavidf le mardi 6 jan 2015 à 16:55

    C'est sur, c'était la première campagne électorale de ce parti, personne n'avait aucune idée des couts d'un meeting. Ils sont tombés des nues quand ils ont appris qu'ils avaient dépensés non pas 21 millions, mais au moins 50% de plus!