L'UMP proteste contre des nominations à la Haute autorité pour la transparence

le
0

Guillaume Valette-Valla, qui quitte le cabinet du ministre des Relations avec le Parlement Alain Vidalies, dont il était le conseiller chargé des affaires institutionnelles et législatives, devient secrétaire général de la Haute autorité pour la transparence de la vie publique.

Créée à la suite de l'affaire Cahuzac, la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) a pour mission d'examiner les déclarations d'intérêts et de patrimoine de quelque 7000 élus et hauts fonctionnaires. Cette autorité indépendante sera chargée de vérifier l'exactitude des déclarations et publiera sur son site les déclarations d'intérêts. La Haute Autorité ne publiera au Journal officiel que les noms des élus dont elle estime que l'évolution du patrimoine pose problème. En cas de mensonge, l'élu encourt 3 ans de prison et 45.000 euros d'amende.

Début décembre, l'Élysée a installé l'ancien procureur général de la Cour de cassation Jean-Louis Nadal à la présidence ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant