L'UMP promeut son «Monsieur sondages»

le
0
Nommé secrétaire national de l'UMP chargé des études d'opinion et des sondages, Guillaume Peltier a déjà une longue carrière politique et plusieurs partis à son actif.

35 ans et déjà plusieurs vies derrière lui. Guillaume Peltier, qui a été nommé mercredi secrétaire national de l'UMP en charge des études d'opinion et des sondages, a grâce à son parcours une bonne connaissance du milieu politique et des medias. Dès l'âge de quinze ans, il bat le pavé pour défendre ses convictions politiques. Au Front National de la Jeunesse d'abord (FNJ), au Mouvement pour la France ensuite, à l'UMP depuis 2008.

Rien ne prédestinait pourtant Guillaume Peltier à se tourner d'abord vers l'extrême droite de Jean-Marie Le Pen. Ses parents, des «babas cool» issus de la classe moyenne modeste, avaient voté pour le socialiste François Mitterrand en 1981. C'est pendant la campagne du Traité de Maastricht, en 1992, qu'il décide de s'engager en politique pour être, explique-t-il aujourd'hui, «le porte-parole des sans voix» et «par amour pour la France». Mais son engagement au FNJ ne dure qu'une quinzaine de mois. «Ma naissance à la politique s'est

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant