L'UMP négocie un délai pour rembourser sa dette

le
1
Sur les 10,6 millions d'euros à rembourser suite à l'invalidation des comptes de campagne de Nicolas Sarkozy, 8,3 millions d'euros ont déjà été récoltés.

L'UMP va pouvoir souffler. Alors que l'échéance fixée par les banques pour le remboursement des 11 millions d'euros perdus suite à l'invalidation des comptes de campagne de Nicolas Sarkozy doit théoriquement expirer mercredi soir, le parti doit obtenir un délai supplémentaire de deux mois. Un accord était en cours de finalisation avec la Société générale ce mardi matin. La banque, dirigée par Frédéric Oudéa, ex-conseiller de Nicolas Sarkozy au ministère du Budget, a semble-t-il été sensible aux résultats prometteurs de la souscription nationale lancée au début du mois par le parti: en moins de quatre semaines, 8,3 millions d'euros sur les 10,6 millions à combler ont été récoltés. Quelque 90.000 donateurs ont donné en moyenne 92 euros.

Si l'accord est validé, l'UMP aura jusqu'à fin septembre pour trouver...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • LeRaleur le mardi 30 juil 2013 à 15:12

    L'UMP a fait l'aumône pour survivre. Mais le FN au même point il y a 5 ans n'a pu compter que sur lui-même. Facile l'UMP. Et en plus les contribuables FN vont devoir financer les 66 % payés par l'État.