L'UMP ne veut ni alliance avec le FN, ni front républicain

le
0
La stratégie du parti présidentiel sera arrêtée entre les deux tours des cantonales.

«Aucune alliance avec le FN.» L'avertissement de Nicolas Sarkozy devant l'équipe dirigeante de l'UMP jeudi a été clair. Les cantonales 2011 ne verront pas l'UMP répondre aux sirènes du Front national. Le secrétaire général de l'UMP, Jean-François Copé, avait déjà précisé que toute alliance était exclue mais le président va plus loin en annonçant, d'une part, que des exclusions seront prononcées contre ceux qui dérogent à cette règle. Il a précisé, d'autre part, «qu'on ne va pas commencer à appeler à voter pour la gauche» là où le second tour verrait s'affronter un candidat de l'opposition et un du FN. La question sera au menu du bureau politique de l'UMP mercredi.

Déléguée générale de l'UMP et députée des Alpes-Maritimes, Michèle Tabarot s'avoue «très réservée sur l'idée d'un front républicain». «Cela finit toujours par faire le jeu du FN», explique-t-elle en reconnaissant qu'il peut y avoir des exceptions locales. «En 2009, le préside

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant