L'UMP ne respecte pas l'objectif de parité

le
0
Des députées dénoncent la « misogynie » de leurs collègues.

«Coupable» mais pas responsable? C'est la position défendue par Jean-François Copé, lundi matin sur BFMTV, pour expliquer l'absence de parité dans les investitures de l'UMP aux législatives. Moins de 30 % des candidats investis par le parti pour les scrutins des 10 et 17 juin sont des femmes. C'est à peine mieux que lors des législatives de 2007 quand l'UMP avait investi une femme pour trois hommes, principalement dans des circonscriptions acquises à la gauche.

C'est en raison de cette situation antérieure, selon le secrétaire général de l'UMP, que le parti ne peut pas présenter davantage de candidates: «Dès lors que nous avions 317 députés sortants et qu'une bonne part d'entre eux se représentent et ont un ancrage remarquable sur leur territoire, il était extrêmement difficile de les sacrifier», plaide Copé. Le groupe UMP et apparentés ne comprend que 46 femmes, soit à peine 14 % des élus, une proportion moitié moindre qu'au groupe socialiste et radical (

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant