L'UMP mobilise contre le droit de vote des étrangers

le
0
Copé et Fillon oublient leurs querelles, le temps d'une offensive commune.

Le thème est porteur, et le contexte encore plus. Les 75 signataires socialistes de l'appel en faveur du droit de vote des étrangers extracommunautaires n'avaient pas prévu qu'il paraîtrait en plein déchaînement islamiste. Leur initiative visait à convaincre les électeurs de François Hollande que le président restait fidèle à des engagements chers au «peuple de gauche», même si dans le domaine économique, la crise l'obligeait à composer avec ses promesses électorales. Accessoirement, l'opération pouvait contribuer à augmenter l'audience du FN, ce qui est toujours bon à prendre.

Mais le dernier épisode en date du feuilleton national sur le droit de vote des étrangers, imaginé par François Mitterrand en 1981, pourrait se retourner contre ses auteurs. Avec la participation active de l'UMP, qui a décidé mercredi de lancer une pétition «sur l'ensemble du territoire», a expliqué Jean-François Copé, «afin d'appeler les Françaises et les Français à faire con

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant