L'UMP mise sur les enjeux locaux pour contrer le FN

le
0

Les candidats UMP aux municipales 2014 mettent en avant leur «projet» face au manque de «crédibilité» du Front national.

Comment contrer le FN? «En étant nous-mêmes», répondent les parlementaires UMP et centristes. Aux municipales, «c'est par des réponses de proximité en matière d'emploi, de logement, de sécurité et de qualité de vie» qu'il faut répliquer aux candidats du FN, explique l'ancienne ministre Valérie Pécresse. La députée des Yvelines rappelle qu'il y a un «grand nombre de villes» où le FN ne pourra pas présenter de liste, sous-entendant que ce n'est pas le meilleur terrain électoral pour le parti lepéniste.

Avec humour, le député maire de Nice, Christian Estrosi, compte tirer profit de son «bon bilan», notamment en matière de sécurité, et lance: «Aucune élection municipale ne se laissera traiter comme une souris dans un laboratoire par un parti politique, quel qu'il soit.» Dans un registre proche, Claude Goasguen (Paris) souligne que «le FN n...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant