L'UMP met en cause le chef de l'État

le
0
Plusieurs voix s'élèvent dans les rangs de l'UMP pour dénoncer le danger d'une remise en question de l'axe franco-allemand.

La réaction de l'UMP est unanime: c'est l'axe franco-allemand qu'on assassine! Christian Estrosi, vice-président du parti, demande à François Hollande de «lever l'ambiguïté» sur ce qu'il pense du texte du PS contre Angela Merkel. Le député maire de Nice regrette que «l'exemple de François Mitterrand, dont François Hollande fut le conseiller» n'inspire pas le chef de l'État dans sa gestion de la relation franco-allemande. «Mitterrand avait fait le choix raisonnable de consolider un axe naturel depuis de Gaulle-Adenauer, rappelle-t-il. Hollande, lui, s'entête à défendre une politique économique qui nous mène dans le mur pour envoyer des signes à son aile gauche. Résultat: chaque heure, chaque jour qui passe, nous perdons des marchés et des investisseurs étrangers s'éloignent de nous, tandis que nous favorisons l'émergence d'un axe germano-b...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant