L'UMP mènera campagne pour une «autre Europe»

le
0

Pour Alain Lamassoure, tête de liste UMP en Île-de-France, Le parti a «absolument besoin d'une ligne claire pour mener une campagne efficace».

Européenne, mais pas trop: à défaut d'une ligne qui reste à définir, l'UMP s'est dotée d'une stratégie pour les élections de mai. Le parti présidé par Jean-François Copé n'a pas attendu que celui de Marine Le Pen le supplante dans les sondages sur les intentions de vote pour s'adresser aux eurosceptiques. Le patron de l'UMP a trouvé une formule - «J'aime tellement l'Europe que j'en veux une autre» - censée exprimer à la fois la force de ses convictions européennes et sa détermination à changer l'Europe telle qu'elle est. Une sorte d'«alter-européisme» qui présente l'avantage de couvrir un large spectre à droite.

Les héritiers du séguinisme, François Fillon en tête, retrouvent dans le discours de Jean-François Copé des idées qu'ils professent depuis leur «non» au référendum de Maastricht(lire nos éditions du 27 jan...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant