L'UMP exclut une primaire pour 2012 

le
0
Au bureau politique de l'UMP, plusieurs ténors du parti sont venus tailler en pièces les arguments d'Alain Lamassoure et Hervé Mariton qui avaient relancé l'idée.

Ils en ont parlé. L'idée d'une primaire à l'UMP pour désigner le candidat à la présidentielle avait été relancée par l'eurodéputé Alain Lamassoure et le député de la Drôme Hervé Mariton. Le premier y voit un bon moyen d'en terminer avec la multiplication des candidatures à droite. Le second, un moment démocratique fort, signal de départ pour la campagne. Les deux hommes ont défendu leur idée mercredi devant le bureau politique de l'UMP. En vain.

Selon Jean-François Copé, le débat fut «assez long». Mais «à titre personnel», le secrétaire général de l'UMP n'est pas convaincu de «l'intérêt de cette procédure car en vérité, personne ne doute que l'UMP est engagée au côté du président de la République». «S'il est seul candidat et qu'il reçoit 100 % des suffrages, ça fera sourire ou ricaner. S'il y a plusieurs candidats, on ne comprendra pas bien», imagine-t-il.

Non, Copé préfère que «l'initiative politique» qui doit signer l'entrée en c

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant