L'UMP étrenne ses habits d'opposant

le
1
Pour le discours de politique général de Jean-Marcf Ayrault, les députés UMP étaient décidés à entrer dans leur nouveau rôle.

À la réunion du groupe ump, mardi matin, tous étaient tombés d'accord: le discours de politique général de Jean-Marc Ayrault serait l'occasion d'une manifestation de force de la nouvelle opposition. «Il ne faut pas le laisser dérouler son discours dans le silence. Ce ne serait pas juste pour quelqu'un qui n'a pas laissé cette chance», a défendu François Fillon, qui garde le souvenir d'un exercice compliqué en 2007 par l'agitation qui régnait sur les bancs socialistes.

«Il faut cogner tout de suite, leur faire vivre ce qu'ils nous ont fait en 2007», a expliqué l'ancien ministre du Travail Éric Woerth.

«Jean-Marc Ayrault se réclame de la "gauche réaliste". Mais qu'est-ce que c'est qu'une politique de gauche réaliste? C'est une politique de droite», ironise Jean-François Copé qui conseille de s'en «amuser à l'infini».

Pas étonnant, dès lors, que les parlementaires UMP aient chahuté le premier ministre pendant son discours à l'Assemblée ou Laurent

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • gazebo39 le mardi 3 juil 2012 à 23:04

    il est temps qu'ils s'y mettent et de manière plus virulente au lieu de se quereller sur le nom du nouveau président de l'UMP ; quant au chahut pendant le discours d'Ayrault , on n'en a ppratiquement pas vu trace aux actualités à la TV , ce qui montre la censure exercée par les journalistes de gauche à la télé sur tout ce qui est hostile à la gauche , belle leçon de démocratie de la part de ceux qui n'ont que ce mot à la bouche mais uniquement quand celà les arrange