L'UMP droit dans le mur ?

le
2
L'UMP est plombée par une dette d'environ 44 millions d'euros.
L'UMP est plombée par une dette d'environ 44 millions d'euros.

Le bureau politique de mardi doit permettre de fixer la date du prochain congrès et désigner une direction intérimaire après la démission de Jean-François Copé de la tête du parti. Mais cette réunion donnera surtout des éléments de réponse sur la pérennité de l'UMP. La présence d'Édouard Balladur, membre de droit mais qui n'a pas l'habitude de participer à ce genre de réunion, montre que son issue est capitale pour la survie. "Oui, l'UMP est en danger de mort", expliquait Xavier Bertrand lundi soir. Mardi matin, Nathalie Kosciusko-Morizet plaidait même pour un changement de nom et la vente du siège dans les colonnes du Parisien. Un péril avant tout financier Le péril est avant tout financier. Plombé par une dette de 44 millions d'euros, le parti, dont les responsables ont "rendez-vous tous les mois avec les banquiers", a toujours besoin de plus de liquidités pour survivre. Il lui faut près de six millions d'euros pour tenir d'octobre 2014 à mars 2015, date du versement de la dotation de l'État. Et pour (re)gagner la confiance des banques afin d'être de nouveau en mesure d'emprunter, l'UMP, empêtrée dans le scandale Bygmalion et les surfacturations de la campagne de Nicolas Sarkozy, a besoin d'une direction qui ne soit pas contestée. Seule une personne crédible et légitime, issue d'un consensus, pourra faire revenir la confiance des créditeurs et donc l'argent dans les caisses. Mais, pour l'instant, les ambitions présidentielles...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4189758 le mercredi 11 juin 2014 à 07:15

    JPi - Dites 'Haaa': ça fait mal les baffes.

  • M4189758 le mercredi 11 juin 2014 à 07:13

    JPi - Que l'Ultra Mauvais Parti soit dans le mur de la dette n'est pas une surprise. La France, aussi, grace à lui et Mr Sarkozi 600.000.000.000 de dette en plus en 5 ans de règne. Et il y en a qui voudrait qu'ils reviennent ??? Moi, je suis content qu'ils soient Unanimement Mal Partis, battus et endettés et ne souhate pas les revoir, ces enfants gatés, aux affaires.