L'UMP déploie sa communication de crise

le
0
Les parlementaires de la majorité devraient recevoir au plus tard mercredi les premières fiches rédigées rue La Boétie.

Tous sur le pont pour «vendre» la rigueur aux Français. Lundi matin, Jean-François Copé a vu François Fillon en tête à tête, juste avant le Conseil des ministres et l'annonce du nouveau plan gouvernemental. Le secrétaire général de l'UMP est «satisfait»: selon lui, «il y a un vrai coup d'accélérateur sur la diminution des dépenses improductives par rapport aux décisions prises le 24 août», qui privilégiaient les augmentations de recettes. Ce «rééquilibrage» s'effectue en outre «non plus seulement par des dispositions ponctuelles, mais par des réformes structurelles, comme celle des retraites».

Jean-François Copé, «mis dans la confidence» par Nicolas Sarkozy, savait que le report à 62 ans de l'âge de la retraite devait entrer en vigueur dès 2017, soit un an avant la date prévue, mais il a attendu que le premier ministre le confirme publiquement pour mettre au travail les équipes chargées d'élaborer les argumentaires du parti.

Les parlementaires

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant