L'UMP dénonce un choc fiscal pour les classes moyennes

le
0
Gilles Carrez et Laurent Wauquiez le chiffrent à 10,25 milliards d'euros.

Jean-Marc Ayrault a affirmé que neuf Français sur dix ne seraient pas concernés par les hausses d'impôts. «C'est un mensonge d'État», accusent les députés UMP Gilles Carrez et Laurent Wauquiez, qui ont dénoncé lundi le «choc fiscal» dont seront victimes les classes moyennes en 2013. «On approche l'overdose fiscale, a estimé le président UMP de la commission des finances de l'Assemblée. Les 100.000 ménages français les plus aisés vont-ils adapter leur comportement ou partir? Il faut savoir que quand on prend un euro aux plus aisés, on en prend deux aux classes moyennes.» Selon leurs calculs, l'effort demandé aux ménages sera de 15,8 milliards d'euros, dont 10,25 milliards seront prélevés sur les classes moyennes, soit plus des deux tiers.

Pour l'ex-ministre Laurent Wauquiez, «la grande supercherie du gouvernement» est d'avoir «saucissonné en tranches son choc fiscal: un petit bout ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant