L'UMP déclenche son offensive anti-35 heures

le
0
Avec 2012 en ligne de mire, Jean-François Copé souhaite que ce débat alimente le projet du candidat Sarkozy

Haro sur les 35 heures ! L'offensive, annoncée par Jean-François Copé lors de son premier conseil national de secrétaire général de l'UMP, le 11 décembre, commence mercredi. Hervé Novelli, secrétaire général adjoint du parti majoritaire, soumet mercredi matin au bureau politique sa stratégie pour en finir avec la réduction du temps de travail.

Le député d'Indre-et-Loire est l'auteur d'un rapport parlementaire datant de 2004 qui dresse un bilan aussi exhaustif qu'accablant des lois Aubry. Premier ministre à l'époque, Jean-Pierre Raffarin avait décidé de s'en tenir à quelques aménagements, avec l'accord de Jacques Chirac, peu désireux de s'attaquer à un sujet aussi explosif. Nicolas Sarkozy lui-même était jusqu'à présent favorable à un «détricotage» en douceur, la perspective de «travailler plus pour gagner plus», le slogan phare de sa campagne, s'étant éloignée au fur et à mesure que la France s'enfonçait dans la crise.

Aujourd'hui, le

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant